L’avertisseur de fumée a la réputation méritée de sauver des vies. Toutefois, son complément naturel, l’extincteur portatif, devrait lui aussi défendre votre logis. Il s’agit de l’accessoire le plus efficace pour combattre un feu naissant – à la condition de bien le placer… et de savoir s’en servir!

Portrait de l’extincteur idéal

Pour être efficace, un extincteur portatif doit permettre de s’opposer à des feux de diverses natures : des flammes alimentées tant par des matériaux, des liquides et des gaz inflammables que par des appareils électriques sous tension. C’est le cas pour un extincteur de type 2A 10 B C et portant le sceau d’homologation d’un organisme reconnu, par exemple celui de l’ULC (Laboratoires des assureurs du Canada).
Inscrite sur l’étiquette de l’extincteur, la cote 2A 10B C vous confirmera que celui-ci répond aux deux critères suivants :

  • Il a la capacité d’éteindre un feu de papier ou de bois de 2 pi cu (2A) ou un feu d’essence ou d’huile de 10 pi ca (10B);
  • Il contient un agent extincteur non conducteur d’électricité (C).

Un emplacement de choix

Disposer d’un extincteur adéquat et conforme est un pas dans la bonne direction! Cependant, en cas de besoin, cet équipement ne pourra vous être utile que…

  • s’il est facilement accessible;
  • s’il est placé à distance d’une source potentielle d’incendie comme la cuisinière ou un appareil de chauffage.

Installez-le bien en vue, et près d’une voie d’issue. Qu’il soit suspendu à un mur ou logé dans une niche, il devrait se trouver à une hauteur se situant entre 4 po (10 cm) et 5 pi (1,5 m) du sol. Détail important : les directives d’utilisation y seront rattachées. Ces dernières, comme les instructions d’entretien du fabricant, devraient être lues et comprises au moment même de mettre l’extincteur en place.

Du côté de l’entretien

Certains extincteurs s’avèrent rechargeables; d’autres, eux, ne le sont pas et durent 12 ans. Cette caractéristique est à vérifier au moment de l’achat. Retenez qu’un appareil rechargeable doit être rempli tous les six ans ou dès qu’il a été utilisé, même si c'était seulement pendant quelques secondes.

Et peu importe le type choisi, tout extincteur doit faire l’objet d’une inspection périodique. Vous devriez entre autres le soupeser régulièrement pour voir s’il est toujours plein et, du coup, vous assurer que l’aiguille du manomètre (l’indicateur de pression) pointe bien dans la zone verte du cadran. Il faut aussi l’examiner pour détecter toute trace de rouille ou un autre dommage. S’il est abîmé, vous devriez le remplacer.

L’essentiel : quand et comment s’en servir!

Pour ne pas mettre votre vie ou celle de vos proches en danger, votre extincteur ne doit être employé que :

  • sur un feu naissant ou de faible envergure;
  • si la pièce n’est pas remplie de fumée;
  • si tous les occupants du domicile (incluant les animaux domestiques) ont d’abord été évacués.

Pour vous en servir, vous devez vous placer entre le foyer d’incendie et une sortie, à environ 7 à 10 pi (2 à 3 m) des flammes. Il faut ensuite diriger le jet d’extinction vers la base de celles-ci, en effectuant des mouvements latéraux (de gauche à droite) sur leur pleine largeur.

Vous devez abandonner la lutte et quitter les lieux si le feu refuse de s’éteindre, si la pièce se remplit de fumée ou si l’extincteur est vide. À savoir : un feu double de volume toutes les minutes!

Si personne ne l’a fait, composez le 9-1-1. Dans tous les cas, en effet, le service d’incendie devrait être contacté par mesure préventive. Pourquoi? Parce que le feu pourrait s’être propagé sournoisement dans les instants suivant l’extinction des flammes visibles – ou couver à votre insu.

Disposition de l’extincteur

Après ses loyaux services, ou dès sa péremption, votre extincteur peut être mis au rancart comme suit :

  • Extincteur jetable à poudre chimique – videz-le à l’extérieur par une journée sans vent et déposez-le dans un écocentre pour recyclage;
  • Appareil jetable au halon et appareil de plus de 12 ans (ou endommagé) – retournez-le au fabricant ou au fournisseur de services.

Source : Ministère de la Sécurité publique du Québec



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.