Vous souhaitez construire ou réparer un balcon ou une terrasse? Les options de revêtement de plancher n’ont jamais été si nombreuses! Voici les principaux choix qui s’offrent à vous, selon que vous préférez des planches ou des panneaux :

Planches

  • deux choix d’assemblage : espacées ou emboîtées
  • deux catégories de matériaux :
    • bois : pin blanc, bois traité sous pression, cèdre rouge de l’Ouest
    • matériaux synthétiques : plastique recyclé, produits thermoplastiques, produits composites

Revêtement en panneaux

  • quatre types principaux :
    • contreplaqué en sapin de Douglas (BC Fir) avec couche protectrice
    • contreplaqué revêtu de fibre de verre
    • fibrociment
    • membrane en PVC

Revêtement en planches

L’utilisation de planches constitue un choix des plus traditionnels. Il y a cependant belle lurette que le pin n’est plus l’unique matériau utilisé pour leur fabrication. Design et durabilité obligent, il a dû céder une part du marché à d’autres essences de bois, au plastique recyclé et à divers produits composites. Côté conception, les planches se prêtent tout aussi bien à la création de surfaces ajourées qu’à d’autres qui ne le sont pas.

Planches espacées ou emboîtées?

Plancher ajouré (planches légèrement espacées) :

Avantages

  • durabilité accrue du bois, car l’espacement des planches :
    • accélère le séchage en facilitant l’écoulement de l’eau
    • empêche la pourriture de se propager entre les planches, par simple contact
  • installation plus facile : planches généralement fixées par le dessus
  • réparations facilitées par l’espace entre les planches : il est relativement facile de les enlever pour les remplacer, sans endommager les autres

Inconvénients

  • interstice favorisant le passage de petits objets ou l’emprisonnement de débris (brindilles, samares, feuilles mortes, etc.)
  • exposition des pièces de charpente (solives et traverses) aux intempéries
  • risque accru que la surface devienne inégale : le bois est plus susceptible de gauchir, puisque les planches ne sont pas emboîtées les unes dans les autres

Plancher non ajouré (planches emboîtées, ou « embouvetées ») :

Avantages

  • objets et débris ne pouvant pas tomber en dessous
  • planches plus susceptibles d’offrir une surface unie

Inconvénients

  • nécessité de prévoir une pente d’écoulement de l’eau de 2 % (2 cm par mètre, ou 1/4 po par pied)
  • besoin d’une bonne ventilation en dessous : s’il y a infiltration d’eau, la face inférieure des planches et les pièces de structure doivent pouvoir sécher rapidement
  • installation plus délicate : planches fixées à la structure par clouage ou vissage à angle au-dessus de la languette ou au moyen d’ancrages invisibles
  • réparations plus difficiles : l’emboîtement des planches complique passablement leur retrait et leur remplacement, notamment quand elles se situent au centre du plancher

Planches de bois ou matériaux synthétiques?

Le bois

Pin blanc 

Avantages

  • matériau écologique, disponible en multiples dimensions (épaisseur, largeur et longueur)
  • réparations faciles
  • option de bois la moins dispendieuse

Inconvénients

  • peinture ou teinture à refaire aux 2-3 ans
  • écorchage facile (marquage et poinçonnement)

Conseil

    • appliquez une couche d’apprêt sur toutes les faces des planches (y compris la rainure et la languette d’assemblage) au moment de la pose ou, idéalement, au préalable

Bois traité sous pression (pin, sapin ou épinette) 

Avantages

  • matériau offrant une meilleure garantie de durabilité que le pin blanc s’il est bien entretenu
  • meilleure résistance aux champignons et aux insectes
  • peu dispendieux
  • facile à réparer

Inconvénients

  • choix de dimensions plus limité que pour le pin blanc
  • gauchissement et fendillement fréquents, surtout pour le sapin et l’épinette
  • besoin d’appliquer un apprêt protecteur aux 2-3 ans après le délai de séchage initial
  • nécessité d’utiliser des fixation plus coûteuses (acier galvanisé ou inoxydable) pour contrer l’effet corrosif de l’agent de conservation à base de cuivre
  • pas très écologique : traitement chimique

Conseil

  • préférez le pin traité aux autres essences pour les surfaces de plancher

Cèdre rouge de l’Ouest

Avantages

  • bois au grain serré et uniforme
    • apparence chaude
    • grande stabilité dimensionnelle
  • résistance naturelle à la pourriture
  • facile à façonner
  • durée de vie utile supérieure s’il est bien entretenu

Inconvénients

  • plus cher que les deux autres types de bois
  • écorchage facile (marquage)
  • obligation d’utiliser des fixations en acier galvanisé ou en acier inoxydable (effet corrosif des agents de conservation naturels sur les métaux non protégés)
  • besoin d’appliquer périodiquement un agent de conservation contre l’humidité et l’effet des rayons ultraviolets

Conseil

  • employez seulement des outils coupants très bien affûtés pour travailler ce bois très tendre

Les matériaux synthétiques

Plastique recyclé

Avantages

  • produits issus de la récupération
  • très durables
  • résistance supérieure aux intempéries et aux rayons ultraviolets : aucune protection requise
  • surface texturée antidérapante
  • garantie limitée de 50 ans

Inconvénients

  • très cher
  • matériau très lourd
  • installation assez laborieuse : avant-trous requis pour le vissage
  • choix de couleur limité
  • impossibilité d’être peint ou teint

Conseil

  • à l’installation, tenez compte de l’important coefficient de dilatation du produit (±3 mm ou 1/8 po pour chaque 10°C de variation de température)

Produits thermoplastiques

Avantages

  • protection contre toute détérioration par la moisissure
  • excellente résistance aux rayons UV
  • possibilité d’être peints (sauf avec des produits à base d’huile)
  • produit garanti

Inconvénients

  • coût élevé
  • installation plutôt laborieuse
  • fixations spécifiques requises dans bien des cas
  • sensibilité aux conditions climatiques (dilatation)

 
Conseil

  • prévoyez quelques planches de surplus pour éviter d’être pris au dépourvu si une réparation s’impose

Produits composites (mélange de fibre de bois et de polymère)

Avantages

  • grande résistance à la pourriture et aux insectes
  • aucun entretien requis
  • garantie offerte pour les produits haut de gamme

Inconvénients

  • relativement chers
  • installation quelque peu laborieuse
  • souvent besoin de fixations spécifiques
  • sensibilité aux rayons UV
  • beaucoup plus lourd que le bois

Conseil

  • comme pour les produits thermoplastiques, conservez quelques planches supplémentaires en prévision d’une éventuelle réparation

Revêtement en panneaux

Vous préférez une surface sans joints ou en comportant peu? Tournez-vous vers les panneaux recouverts d’une couche de protection, qui procurent une surface parfaitement lisse et totalement étanche.

De ce fait, ils partagent certains inconvénients avec les planches emboîtées :

  • structure devant comporter une pente d’écoulement de l’eau de 2 % (2 cm par mètre, ou 1/4 po par pied)
  • nécessité d’une bonne ventilation par le dessous pour que la face inférieure des panneaux et les pièces de structure sèchent rapidement en cas d’infiltration d’eau

Quatre principaux types de panneaux

Contreplaqué en sapin de Douglas (BC Fir) avec couche protectrice

Avantages

  • option de panneau la moins chère
  • matériau le plus simple à installer : peut être cloué ou vissé
  • disponible en formats standards
    • 1,2 m x 2,4 m (4 pi x 8 pi)
    • 1,2 m x 3 m (4 pi x 10 pi)
    • 1,5 m x 2,4 m (5 pi x 8 pi)
    • 1,5 m x 3 m (5 pi x 10 pi).

Inconvénients

  • besoin d’être peint
  • scellement requis des joints entre les panneaux
  • nécessité d’un entretien régulier et d’un usage prudent pour éviter d’endommager la mince membrane de protection : par exemple, les pelles de métal sont à proscrire pour le déneigement

Conseil

  • incorporez un additif antidérapant à la peinture pour la couche de finition

Contreplaqué revêtu de fibre de verre 

Avantages

  • fabrication sur mesure couramment offerte
  • possibilité de recouvrir sans joint une surface de grande dimension ou aux contours irréguliers
  • durabilité exceptionnelle (20 ans et plus) pouvant être renouvelée par une réfection de la surface de finition
  • aucun entretien requis

Inconvénients

  • plus difficile à réparer que le bois
  • dégradation rapide si de l’eau parvient à s’infiltrer sous la couche de fibre de verre
  • fixation à la structure devant préférablement se faire par le dessous
  • nécessité de réparer sans délai tout bris de la couche de surface

Conseil

  • recherchez des panneaux aux bords arrondis : ceux aux arêtes vives sont davantage sujets à la fissuration

Fibrociment 

Avantages

  • très grande résistance aux assauts climatiques (soleil, pluie, gel, etc.) et aux chocs
  • matériau ininflammable
  • aucune protection requise
  • peut être peint avec un produit résistant aux alcalins

Inconvénients

  • matériau lourd
  • disponible en un seul format : 1,2 m x 2,4 m (4 pi x 8 pi)
  • nécessité d’une manipulation prudente : transport par les côtés et non par les bouts
  • scellement requis de la tête des vis de fixation et des joints entre les panneaux

Conseil

  • laissez un dégagement d’environ 3 mm (1/8 po) entre les panneaux et comblez cet espace à l’aide d’un calfeutrant extérieur de qualité

Membrane en PVC

Avantages

  • revêtement imperméable procurant une surface douce et antidérapante
  • possibilité d’installation sur une surface de bois, fibre de verre, béton et acier 
  • bonne résistance aux rayons UV et aux variations climatiques
  • joints soudés à chaud
  • produit réparable et garanti

Inconvénients

  • nécessité de coller la membrane
  • produit assez facile à salir ou à tacher : surface texturée et légères dénivellations formées par le chevauchement des bande de membrane
  • nettoyage régulier requis
  • usage prudent nécessaire pour ne pas endommager la membrane : par exemple, évitez d’utiliser une pelle de métal pour le déneigement

Conseil

  • afin d’empêcher toute infiltration d’eau, faites remonter la membrane sur au moins 15 cm (6 po) à la jonction d’un mur



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.