Si vous ne souhaitez plus utiliser votre véhicule, allez-vous le remiser ou le mettre au rancart? La différence entre les deux opérations est de taille, mais elle est, vous le verrez, bien simple à comprendre.

On remise un véhicule lorsqu’on a l’intention de le réutiliser plus tard. La mise au rancart, pour sa part, est une opération définitive et signifie que le véhicule ne retournera en principe jamais sur la route.

Vous choisissez de remiser votre véhicule?

  • Vous devez alors en aviser la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Il est possible de procéder au remisage en ligne, sur le site de la SAAQ, ou de vous présenter à l’un des centres d’immatriculation de CAA-Québec. Ils offrent des heures d’ouverture pratiques, et plusieurs sont même ouverts le samedi.
  • Il est important de conserver le dernier certificat d’immatriculation du véhicule, puisque vous en aurez besoin au moment de le remettre sur la route.
  • Vous devez laisser la plaque d’immatriculation sur le véhicule.
  • Vous pourrez remettre le véhicule sur la route à l’intérieur d’un délai d’une année moins un jour sans devoir produire de certificat de vérification mécanique. Vous devez par contre en aviser la SAAQ au préalable.
  • S’il y a lieu, vous obtiendrez un remboursement pour les mois non utilisés.

Notez qu’aucun remboursement ne peut être obtenu pour le remisage d’une moto effectué après le 30 septembre.

Cliquez ici pour obtenir de l’information détaillée sur la façon de bien préparer le remisage de votre véhicule.

Vous devez mettre votre véhicule au rancart?

  • Vous devez alors en aviser la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Il est possible de procéder à la mise au rancart en ligne, sur le site de la SAAQ, ou de vous présenter à l’un des centres d’immatriculation de CAA-Québec. Ils offrent des heures d’ouverture pratiques, et plusieurs sont même ouverts le samedi.
  • Une fois la transaction effectuée, vous devez retirer la plaque d’immatriculation du véhicule.
  • Vous devez conserver le nouveau certificat d’immatriculation du véhicule, portant la mention
    « Mise au rancart », que vous recevrez lors de la transaction. Ce document constitue votre preuve de mise au rancart.

Sachez que si vous souhaitez remettre plus tard ce véhicule en circulation, vous devrez faire effectuer, à vos frais, une vérification mécanique dans un centre accrédité par la SAAQ, dont font partie certains centres d’inspection automobile CAA-Québec.


Des questions sur ce thème ou sur un autre sujet lié à l’automobile?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos services-conseils automobiles. Nos conseillers spécialisés sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit l’objet de votre question.

Pour les joindre, appelez maintenant au 1 888 471-2424 ou envoyez-nous un courriel à automobile@caaquebec.com.