Habitation - Trucs et conseils - Votre sécheuse a-t-elle le souffle court?

Votre sécheuse semble peiner à l’ouvrage. L’appareil met plus de temps à sécher les tissus épais. Il cesse parfois même de fonctionner avant la fin du cycle programmé. De plus, c’est anormalement chaud et humide dans l’aire de lavage. Vous en déduisez que la sécheuse en sue un coup pour donner de l’élan à ses derniers culbutages de vêtements. Elle est à bout de souffle.

Ce n’est rien de moins qu’un gallon d’eau (3,8 L) qu’une sécheuse doit en moyenne retirer de chaque brassée de lessive. On comprendra qu’une telle quantité d’humidité doit absolument être expulsée directement à l’extérieur de la maison. Sinon, bonjour les problèmes et… la moisissure!

Avez-vous seulement songé à regarder du côté de son système d’évacuation d’air? L’explication aux irrégularités observées pourrait fort bien s’y trouver. En effet, votre sécheuse procurera un rendement supérieur, à moindre coût, et ce, durant plus longtemps, si son système d’évacuation d’air (filtre, conduit de raccordement, conduit d’évacuation et clapet extérieur) est installé convenablement et est régulièrement inspecté et nettoyé.

Le conduit d’évacuation idéal

Le rendement optimal de l’appareil passe par une bonne évacuation de son air vicié. Il faut un conduit :

  • de métal, préférablement rigide et lisse;
  • d’un diamètre de 4 po (10 cm);
  • aussi court et droit que possible;
  • dont les tuyaux et raccords d’angle sont assemblés sans vis ou dispositifs de fixation qui se prolongent à l’intérieur;
  • raccordé à un évent extérieur muni d’un clapet s’ouvrant lorsque l’appareil fonctionne;
  • protégé par une gaine isolante, s’il traverse un espace non chauffé. 

Trop, c’est trop

Si vous n’avez vraiment pas le choix d’utiliser un long conduit, vous pouvez installer un ventilateur d’extraction auxiliaire, pour épauler l’appareil. D’autre part, les installateurs consciencieux n’hésiteront pas à opter pour des conduits d’un diamètre de 5 po (12,7 cm) au-delà d’une course de 25 à 30 pi (7,5 à 9 m).

La longueur maximale d’un conduit d’évacuation est spécifiée dans les directives d’installation du fabricant. Elle variera en fonction du nombre de déviations à 90 ° (coude) que son parcours comporte. Chaque coude peut équivaloir jusqu’à 10 pi (3,05 m) de longueur de conduit en raison de la restriction de débit d’air ainsi imposée. Règle générale, l’utilisation de tuyaux métalliques flexibles réduira presque de moitié la longueur maximale recommandée. Le type d’évent extérieur employé pourra aussi en diminuer l’étendue.

Les conséquences au dépassement de cette limite maximale? Un accroissement du temps de séchage et de la facture d’énergie ainsi qu’une réduction de la durée de vie utile de la sécheuse. Qui plus est, un conduit trop long ou obstrué par de la charpie, c’est tout ce qu’il faut pour en entraver le fonctionnement normal et engendrer des problèmes qui pourraient même être à l’origine d’un incendie.

Et le conduit de raccordement?

Finalement, le conduit flexible reliant la sécheuse au conduit d’évacuation devrait idéalement être métallisé (et non plastifié) et être le plus court possible. Un conduit trop long serpentera à l’arrière de l’appareil et risquera fort d’être coincé et écrasé ou, au mieux, accusera maints replis, chacun d’eux constituant un coude ayant pour effet de réduire l’efficacité d’évacuation et de retenir la charpie.

Problème de clapet?

Sur une nouvelle installation, on peut soupçonner un défaut de conception si un clapet extérieur de bonne qualité et correctement raccordé n’ouvre pas ou très peu alors que la sécheuse est en fonction. Sur une installation existante, le fonctionnement anormal d’un clapet en bonne condition dénonce un conduit obstrué dans la plupart des cas. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un installateur spécialisé.

Un peu de nettoyage pour un meilleur séchage
 
La plupart des gens enlèvent régulièrement la galette de charpie qui se dépose sur le filtre intérieur de la sécheuse. C’est une excellente pratique.

Beaucoup pensent aussi à jeter un œil, tout au moins occasionnellement, au clapet d’évacuation extérieur. Des particules ayant échappé au filtre se logent inévitablement dans les axes du ou des volets de ce clapet, l’empêchant de se refermer complètement lorsque la sécheuse s’arrête. L’air froid ne ratera pas une telle opportunité de s’infiltrer dans la maison. Des oiseaux ou autres bestioles pourraient aussi être attirés par cet événement « porte ouverte »!

Les grands négligés du système demeurent néanmoins les conduits de raccordement et d’évacuation. Ils réclament tout autant un nettoyage périodique. La gaine plissée du tuyau flexible situé derrière l’appareil est propice à la rétention de charpie. Comme il est normalement court, il est très simple d’en déloger la poussière une fois qu’on l’a retiré. Quant au conduit rigide, un chiffon bien accroché à une tige flexible ou à un bâton fera le travail s’il est droit et court. Une brosse solidement fixée au boyau de l’aspirateur peut parfois être plus indiquée. Mais en présence d’un conduit très long et sinueux, il sera préférable de confier le travail à une entreprise disposant d’un équipement spécialisé (aspirateur, compresseur, buses rotatives, etc.).

Remerciements à Ventilation Venstat et BioVac System, membres agréés du réseau des entreprises recommandées en habitation de CAA-Québec.



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.