Vous pensez aménager la chambre de votre plus vieux ou un cinéma-maison bien douillet au sous-sol? Bonne idée! Vous avez sans doute l’intention de décorer cet espace et d’en maximiser le confort. Mais qu’en est-il de la sécurité? En cas d’urgence, la maisonnée serait-elle en mesure d’évacuer les lieux ou de recevoir les secours?

Une ouverture sur l’extérieur

À moins que des gicleurs soient installés ou que la pièce comporte une porte donnant sur l’extérieur, toute chambre doit compter au moins une fenêtre extérieure. Cette fenêtre doit :

  • s’ouvrir de l’intérieur sans clé, ni outils, ni connaissances spéciales
  • être suffisamment grande
  • et être facilement accessible

Pourquoi? Pour permettre une évacuation rapide ou un sauvetage, si les issues normales ne peuvent pas être utilisées.

Les fenêtres servant d’issues de secours

Quelle grandeur de fenêtres? Quelle hauteur? Quelles sont les règles à suivre pour assurer la sécurité des membres de votre famille et vous conformer aux normes de construction? Voici quelques balises utiles :

Dimensions de la fenêtre Normes du Code national du bâtiment
  • Ouverture minimale de 0,35 m² (3,77 pi²)
  • Aucune dimension (largeur ou hauteur) ne doit être inférieure à 380 mm (15 po)
Certaines villes du Québec ont des exigences supérieures. Mieux vaut vous informer.
Hauteur d’installation  
  • Idéalement, l’appui (le bas) de la fenêtre devrait se situer à moins de 1,5 m du sol.
  • Si ce n’est pas possible, installer un meuble sous la fenêtre pour permettre de l’atteindre plus facilement, au besoin. Ce meuble devrait être :
    • de faible hauteur
    • ancré au mur.
 
Sous le niveau du sol  
  • Fenêtre ouvrant sur une margelle : le CNB exige un dégagement de 760 mm (30 po) à l’avant de la fenêtre
  • Pour ne pas nuire à l’évacuation, ce dégagement ne doit pas se trouver réduit si le châssis de la fenêtre ouvre vers l’extérieur.
Certaines municipalités peuvent exiger que le dégagement soit plus grand. Informez-vous pour connaître la réglementation en vigueur dans votre secteur.
Type de fenêtre Privilégiez les fenêtres coulissantes dont les volets sont faciles à retirer de l’intérieur.
Dispositifs de sécurité Tout dispositif de sécurité – barres ou grilles pour contrer les intrusions – doit être facile à ouvrir de l’intérieur par quiconque en tout temps.

Ancré au bâtiment ou verrouillé à clé, le dispositif peut empêcher l’évacuation en cas d’urgence.

Un truc : s’il s’agit d’une fenêtre coulissante ou à guillotine, insérez une goupille ou une pièce de bois dans le rail pour bloquer les volets.

Des gestes qui sauvent des vies

Au-delà des éléments de design et de construction, certains gestes simples pourraient faire la différence en cas d’urgence :

  • Dégagez souvent la neige autour des fenêtres destinées à permettre l’évacuation du sous-sol.
  • Faites connaître aux jeunes et aux moins jeunes la façon d’accéder à la fenêtre, de l’ouvrir, de sortir en cas d’urgence. Répétez les consignes périodiquement.

D’autres moyens d’assurer votre sécurité au sous-sol

Personne n’est à l’abri des incendies ou d’autres problèmes susceptibles de compromettre la vie ou la santé. Aussi, pour assurer la sécurité des membres de votre famille lorsqu’ils se trouvent au sous-sol, n’oubliez pas :

  • D’installer un détecteur de fumée. Vous devez en prévoir un à chaque étage de votre habitation. Optez pour un avertisseur raccordé au réseau électrique de la maison, mais pouvant fonctionner à pile en cas de panne électrique.
  • Conservez au sous-sol un extincteur portatif de type ABC et certifié par le Laboratoire des assureurs (ULC au Canada/UL aux États-Unis). En cas d’incendie, vous pourrez vous en servir pour dégager une voie d’évacuation afin d’échapper aux flammes. Tout sous-sol comportant un appareil à combustion ou un garage adjacent devrait en être doté.

Vous avez un garage? Des conseils à suivre

Au sous-sol comme ailleurs dans la maison, mieux vaut penser sécurité en prévoyant des issues de secours et des installations nécessaires pour fuir les lieux en cas de besoin. Au moment d’aménager les pièces au sous-sol, pensez prévention et vigilance : deux inconditionnels pour permettre à vos proches autant qu’à vous de dormir tranquille.

Remerciements à l’architecte Louis Desrochers, de la firme Arc & Types consultants Enr., membre du réseau des entreprises recommandées en habitation de CAA-Québec, pour sa contribution à cette capsule.

 



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.