Les joints d’étanchéité, appliqués à la jonction des divers éléments de l’enveloppe extérieure de votre maison, doivent être inspectés régulièrement, idéalement au printemps et à l’automne. Prenez quelques instants pour regarder de près le pourtour des portes et des fenêtres, entre autres, question de vous assurer que les joints sont en bon état.

Réparer les joints : mieux vaut tôt que tard

La déficience des joints de scellement est souvent attribuable à :

  • l’utilisation d’un scellant de piètre qualité;
  • une application déficiente;
  • une mauvaise compatibilité du scellant avec les surfaces sur lesquelles il est appliqué.

Vous constatez que des joints sont fissurés ou décollés? Les réparer est une opération toute simple et peu coûteuse. Et mieux vaut ne pas tarder : la perte d’étanchéité peut entraîner des coûts importants. Souvenez-vous en effet que :

  • les infiltrations d’eau endommagent le parement et l’isolant, ainsi que la structure de la maison;
  • les infiltrations d’air font augmenter votre facture de chauffage, en plus d’entraîner de l’inconfort pendant la saison froide.

Bien choisir le scellant

Avant d’arrêter votre choix sur un scellant, lisez bien la description du produit et les directives d’application sur la cartouche. Vous obtiendrez de l’information cruciale et saurez d’emblée si le produit convient à votre bâtiment.

Vous devez prendre en compte les éléments suivants :

  • La compatibilité entre le produit et les surfaces auxquelles il devra adhérer : la surface sur laquelle le scellant sera appliqué (bois, métal, maçonnerie, verre, etc.) déterminera si vous pouvez opter pour le latex, la silicone, l’élastomère, le polyuréthane, etc.
  • Le taux d’élasticité du scellant : il doit demeurer flexible et s’étirer afin d’adhérer aux surfaces, quelles que soient les conditions climatiques. Et, au Québec, comme nous sommes particulièrement bien servis, côté écarts de températures, ce critère est de loin le plus important. Vous trouverez sur le marché des scellants dont la souplesse et l’élasticité sont garanties à des températures allant jusqu’à -40 0C.
  • Les autres qualités du produit : facilité d’application, étendue de température d’application, temps de séchage, teneur en COV et toxicité, coefficient de rétrécissement au séchage, adhérence, viscosité, couleur, résistance aux ultraviolets, possibilité de le peinturer, etc., sont autant de caractéristiques à considérer.

Le coût du produit est tributaire des qualités du produit. Un produit plus durable coûtera évidemment plus cher. Mais l’investissement en vaut le coup!

Appliquer vous-même le scellant? Faire appel à un entrepreneur?

Si vous possédez une bonne dextérité manuelle, essentielle au maniement du pistolet applicateur, et avez le geste suffisamment assuré pour réaliser des joints uniformes et esthétiques, vous pourriez décider de procéder vous-même à l’application du scellant.

Cependant, certains facteurs pourraient vous inciter à faire appel à un professionnel, notamment :

  • un travail de préparation important ou de grande ampleur;
  • une application devant être faite en hauteur;
  • une habileté plus ou moins grande pour ce type de travaux.

Un professionnel utilisera habituellement un scellant haute performance et aura développé suffisamment d’habileté pour faire des joints impeccables. Une valeur sûre pour laquelle vous devrez débourser quelques dollars.

Préparer les surfaces : une étape incontournable

Avant d’appliquer un nouveau scellant, vous devez :

  1. Retirer le scellant existant : un joint façonné sur un joint existant risque d’être inesthétique par sa largeur excessive et peu durable en raison de l’épaisseur insuffisante de scellant. Si le vieux scellant est de nature bitumineuse, il pourrait être dilué par les solvants contenus dans le scellant de réfection et souiller ce dernier. Si le scellant est plutôt fait de silicone, l’application d’un produit d’une autre nature pourrait nuire à son adhérence.
  2. Bien nettoyer les surfaces : la présence de poussière et de contaminants peut réduire l’adhérence du scellant. Choisissez un nettoyant approprié à la surface et aux dépôts qui s’y trouvent : poussière, cire, graisse, huile, moisissure, etc. N’oubliez pas de suivre les instructions du fabricant du produit et de bien laisser sécher les surfaces avant d’appliquer le nouveau scellant.

Des joints performants et durables

La longévité et la performance des joints sont directement liées aux caractéristiques suivantes :

  • La largeur de la surface de contact du scellant sur chacun des éléments à relier : plus la surface de contact est grande, meilleure est l’adhérence et la durabilité du joint.
  • Les dimensions de l’interstice à calfeutrer : si l’interstice est de plus de 6 mm (1/4 po), il faut insérer un boudin de mousse, ce qui procure un support approprié au scellant et l’empêche de s’enfoncer.
  • Le respect des dimensions maximales et minimales des joints, tant en largeur qu’en profondeur, en fonction des spécifications du fabricant du produit. Chaque produit a ses propres caractéristiques.

Enfin, si vous optez pour un scellant contenant une forte proportion de solvants, comme les scellants thermoplastiques, évitez de lisser le joint, par exemple avec un doigt, pour en améliorer l’aspect. L’évaporation des solvants engendre une perte de volume du scellant pouvant entraîner son décollement.

Mine de rien, les joints d’étanchéité protègent votre maison des infiltrations d’air et d’eau et préservent le confort de la maisonnée. Pour obtenir un maximum de performance et de durabilité, mieux vaut opter pour un produit de qualité et vous assurer que l’application soit faite selon les règles de l’art.

Remerciements à monsieur Michel Lussier, conseiller technique pour les produits Mulco, chez PPG Industries, pour sa contribution au contenu de cette capsule-conseils.



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.