Étant directement en contact avec le sol, cette partie de la maison sera toujours un peu plus fraîche que les autres paliers. Mais lorsque l’air chaud et humide de l’extérieur descend au sous-sol, il est alors porté à se condenser sur les surfaces froides qu’il rencontre.

Les matériaux putrescibles comme le bois et le carton des panneaux de gypse peuvent se couvrir de moisissures. En plus de ressentir un inconfort général (odeur notamment), les occupants de la maison peuvent souffrir d’une irritation des yeux, du nez et de la gorge et même développer des problèmes respiratoires plus complexes.

Un hygromètre installé dans votre sous-sol permettra, chaque saison, de mesurer le taux d’humidité. Par exemple, l’été, ça ne devrait pas dépasser les 50%.

Les causes :

  • Les fuites :
    Il faut d’abord se demander d’où provient toute cette humidité. Y’a-t-il des infiltrations d’eau venant de l’extérieur ou des fuites d’eau venant de la plomberie? Une inspection des fondations, des drains et de la plomberie devrait permettre d’identifier le problème et d’envisager des solutions.
  • Les autres sources :
    Il est préférable de ne pas faire sécher de linge ni de bois de chauffage au sous-sol. Si une salle de bains s’y trouve, munissez-là, si ce n’est pas déjà fait, d’un ventilateur de salle de bains avec évacuation extérieure. Bien sûr, cet équipement devra être entretenu comme il se doit.

Les solutions :

  • Assurez une bonne circulation d’air :
    Dégagez des murs tous les meubles et objets qui bloquent le passage de l’air. Vérifiez également votre habillage de fenêtre. Un tissu trop épais ou un store installé trop près du cadre peuvent nuire également. Si vous disposez d’un appareil de ventilation, faites-le fonctionner pour augmenter la circulation d’air au sous-sol.
  • Attention à l’entreposage :
    Évitez d’encombrer le sous-sol. Réduisez aussi la présence de matières organiques (ex. : bibliothèque remplie de livres, meubles en bois, tapis, etc.) dont se nourrissent les moisissures. Privilégiez les bacs en plastique aux boîtes en carton pour le rangement de vos objets et documents.
  • Réduisez le taux d’humidité ambiante au sous-sol :
    Un appareil de climatisation peut servir à contrôler l’humidité au sous-sol, puisqu’en refroidissant l’air, le climatiseur se trouve en fait à le déshumidifier. Si vous pouvez mettre un tel système en place, tant mieux, mais pour la plupart des gens, il existe une solution plus simple et moins coûteuse d’abaisser le taux d’humidité au sous-sol : le déshumidificateur portatif. Si l’infiltration n’est pas en cause, un bon déshumidificateur portatif peut abaisser le taux d’humidité à moins de 50%, ce qui devrait empêcher la moisissure de se manifester.

 

Enfin, rappelons que les dommages à votre habitation causés par l’humidité continue ne sont pas couverts par l’assurance habitation. Voilà une bonne raison d’y voir sans tarder.



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.