Mes choix de modèles : où chercher, comment comparer?

Trop d’acheteurs pressés se jettent sur une auto sans se renseigner avant... Ils se retrouvent souvent avec une voiture payée trop cher, mal adaptée à leurs besoins ou sans valeur de revente.

Évitez le piège! Faites des recherches à partir des références présentées ici. Voyez ensuite comment comparer les modèles qui vous plaisent.

 

 

Posez votre question à nos spécialistes

(Exclusif aux membres)

Québec : 418 624-0613

Ailleurs au Québec : 1 888 471-2424

Lancez vos recherches

Découvrez dans cette section des façons de mieux connaître les autos qui vous intéressent. Repérez ces sources d’infos en trois étapes :

Amorcez votre cueillette d’info

  • Renseignez-vous auprès de parents ou d'amis : leurs expériences, bonnes ou mauvaises, peuvent vous servir.
  • Jetez un œil du côté des magazines qui traitent d'auto ou de consommation (comme Protégez-Vous ou Consumer Reports). 
  • Consultez des guides conçus par des chroniqueurs qui connaissent bien le marché québécois.

    Quelques exemples connus

    • L’Annuel de l’automobile
    • L’Annuel de l’auto d’occasion
    • Le Guide de l’auto

Visitez les sites Internet de vente de voitures pour vous faire une idée des prix.

Rappelez-vous que tout est relatif

Les guides, les sites et les annonces vous donnent un aperçu de la valeur des modèles. Toutefois, dans le cas d’une auto usagée, beaucoup de critères influencent cette valeur, à commencer par le kilométrage, l’état de la mécanique et celui de la carrosserie.

Profitez des ressources de CAA-Québec

Pour mieux connaître certaines autos, naviguez à travers nos essais routiers. Nos experts guettent les nouveautés. Ils testent même plusieurs dizaines de modèles par année. Il y a de fortes chances que ceux qui vous allument soient parmi eux!

Comme membre de CAA-Québec, vous avez un accès gratuit et à volonté aux services-conseils automobiles. Consultez-les à n’importe quelle étape de votre démarche pour un avis objectif! Nos spécialistes peuvent répondre à toutes vos questions et vous donner une foule d’infos comme la valeur marchande d’une voiture usagée – une donnée pratique pour savoir si une auto est offerte à bon prix.

Consultez des références spécialisées

Le monde de l’auto a aussi ses guides plus spécialisés pour établir les prix de revente des autos usagées. Au Canada, les plus populaires sont les suivants :

Canadian Red Book

Le « livre rouge » est utilisé par les commerçants, mais surtout par les banques afin d’obtenir un aperçu de la valeur d’une voiture.

Canadian Black Book

Ce guide de prix, aussi connu sous le nom de « livre noir », sert d’abord aux concessionnaires qui reprennent une auto en échange. Le site Web de l’organisme permet d’obtenir une estimation de la valeur d’échange ou de la valeur future de tous les modèles vendus au pays.

Guide Hebdo

Le Guide Hebdo aide les commerçants à fixer le prix des autos usagées. Le Gouvernement du Québec s’en sert d’ailleurs pour percevoir la taxe de vente (la TVQ) sur ces voitures.

Comparez les modèles

Après vos premières recherches, vous avez quelques modèles en tête? Comparez-les pour trouver votre auto idéale, à partir des critères présentés ici. Il en existe pas mal : la consommation d’essence, le comportement routier, la fiabilité, la sécurité, les pneus requis, les options, les garanties offertes, etc.

Faites un tour d’horizon de ces critères avec nous pour écarter les moins bons choix… et faire le meilleur.

 

Les coûts en carburant et les émissions polluantes

Bien des facteurs font augmenter la consommation de carburant et la quantité d’émissions polluantes des autos. Pour comparer leur « gourmandise », consultez le Guide de consommation de carburant publié chaque année par Ressources naturelles Canada. Vous obtiendrez les cotes de chaque modèle selon la grosseur de son moteur et son type de transmission.

Essence et demandes spéciales

Une auto vous plaît en particulier? Vérifiez la sorte de carburant recommandée par son constructeur. Si elle exige de l’essence « super », c’est un pensez-y-bien : ce détail pourrait vous coûter plusieurs centaines de dollars chaque année!

Un futur plus vert

Penser à vos besoins en carburant, c’est bien plus qu’une recherche d’économie : en raison des réactions chimiques, chaque litre d’essence utilisé génère 2,3 kg de CO2 dans l’atmosphère. Notre façon de nous déplacer a donc un impact sur l’environnement et… son avenir.

Le comportement routier

Selon les articles ou les essais routiers que vous avez consultés, quel modèle, parmi vos options, se comporte le mieux sur la route?

Par comportement, on pense accélération, freinage, direction, douceur de roulement, tenue de route, insonorisation… et même comportement hors route (si vous achetez un véhicule conçu pour ça).

Même si vous pourrez vérifier plusieurs de ces points quand vous testerez une auto, les essais routiers faits par des spécialistes en disent déjà long sur ces sujets. Par exemple, un Jeep Wrangler est réputé bruyant et inconfortable, mais c’est un champion du tout terrain. S’il vous faut au contraire un modèle urbain, mieux vaut chercher ailleurs!

La fiabilité et la durabilité

Du pareil au même, la fiabilité et la durabilité? Non :

  • Certaines marques sont réputées fiables à court terme, sans problème mécanique. Après quelques années, elles ont déjà tout donné…
  • D’autres, elles, se montrent durables, voire increvables – mais comme leur fiabilité varie, un entretien plus suivi est à prévoir.

Ce genre de différence devrait influencer votre choix. Souhaitez-vous conserver votre future auto le plus longtemps possible?

Les dépenses d’entretien en vue

Certains modèles haut de gamme (et souvent européens) coûteront plus cher en entretien. Leurs faiblesses? Rarement les composantes de base, sauf que leurs bris électroniques ou mécaniques posent problème : les pièces de remplacement peuvent être dures à trouver, tout comme les ateliers équipés pour les installer.

Des conseils gratuits… mais précieux

Parlez des autos qui vous intéressent à des spécialistes (pas besoin de chercher loin : ceux des services-conseils de CAA-Québec sont à votre service). Et si vous connaissez un mécanicien de confiance, questionnez-le aussi : il est bien placé pour savoir ce qui se démarque chez certains modèles. Il peut donc sûrement vous apprendre quelque chose sur la voiture que vous pensez acheter.

Les éléments liés à votre sécurité

Le niveau de sécurité change beaucoup d’une auto à l’autre! Toutes celles vendues au pays doivent cependant répondre aux normes de Transports Canada. 

La sécurité d’une auto, c’est entre autres la visibilité qu’elle vous offre et plusieurs dispositifs présents ou pas selon les modèles. Survolez-en plusieurs ici :

Un atout nommé ESC

Le régulateur électronique de stabilité (ou ESC, pour Electronic Stability Control) réduit beaucoup le risque de perte de maîtrise d’une voiture. Il agit dès le début d’un dérapage, par exemple sur une chaussée glissante ou après une fausse manœuvre. Vivement conseillé, il est d’ailleurs présent dans tous les modèles produits depuis septembre 2011. 

Les coussins gonflables

Les autos qui vous plaisent vous offrent-elles beaucoup de coussins gonflables? Certaines voitures peuvent en contenir plus de 10 répartis aux quatre coins de l’habitacle!

Ces dispositifs ont fait leurs preuves. Lors d’une collision, les coussins frontaux empêchent le conducteur de se cogner la tête contre le volant, et ils évitent au passager avant de percuter le tableau de bord ou le pare-brise. Quant aux rideaux latéraux, ils préviennent le danger d’un impact de la tête sur les côtés – que ce soit sur les vitres, un montant, ou pire encore, une autre auto.

Duo de choc

L'usage combiné des ceintures de sécurité et des coussins gonflables réduirait le risque de blessures sévères à la tête de 75 %, et à la poitrine, de 66 %. Pas banal comme chiffres : ce genre d'impacts compte parmi les causes les plus fréquentes de mort ou de séquelles graves.

La performance lors des tests de sécurité

Vous voulez conduire une auto qui vous protégera bien en cas d’accident? Sur ce point encore, les modèles sont différents.

La plupart des séries de voitures et de camions subissent des tests avant et après leur mise en marché. Le but de ces tests : évaluer le niveau de sécurité en cas d’impacts latéraux, frontaux et arrière. Pour les véhicules utilitaires sport (VUS), on établit même un classement pour connaître les choix les plus sûrs lors d’un capotage (rollover). 

L’organisme gouvernemental américain NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) présente des infos sur ses tests de collision. Les cotes fonctionnent par nombre d’étoiles, avec un maximum de 5. En cas d’accident, un modèle de 4 ou 5 étoiles pourrait vous permettre de vous en tirer avec moins de blessures – si on compare aux risques courus avec un résultat inférieur.

Le IIHS (Insurance Institute for Highway Safety), également aux États-Unis, mène aussi des essais du genre, parfois plus sévères que ceux de la NHTSA : son test d’impact frontal à faible chevauchement, par exemple, est très demandant pour la structure des autos. Chaque performance se traduit sur une échelle à quatre paliers qui va de « mauvais » à « bon ». 

Pour connaître les choix plus sûrs, consultez les résultats des tests de la NHTSA et du IIHS (en anglais seulement).

Les pneus requis

Les pneus : voilà une raison supplémentaire de choisir une auto plutôt qu’une autre. Pourquoi? En raison de leur prix élevé pour certaines voitures.

Certains modèles sont dotés de pneus spéciaux, plus dispendieux que des produits standards :

  • Les pneus run flat, par exemple, qui permettent de continuer à rouler en cas de perte de pression ou de crevaison.
  • Les produits OEM (original equipment manufacturer), soit ceux qui sont recommandés par le constructeur. 

Les dimensions influencent aussi le prix. Ces mesures visent le diamètre des pneus, la largeur de leur semelle et la hauteur des flancs. 

La plupart des autos d’entrée de gamme sont équipées de pneus de 16 pouces et de 17 ou de 18 pouces en option. Pourtant… même des modèles grand public comme le Ford Edge ou le Toyota Venza, entre autres, se chaussent en 20 pouces. Pensez à ce genre de détails quand vous comparez des autos : de l’une à l’autre, le prix des pneus peut doubler!

Le coût des assurances

Avant de fixer votre choix sur une auto, vérifiez les frais annuels des assurances : certaines voitures coûtent plus cher à couvrir que d’autres.

Plusieurs critères jouent en effet sur la prime d’assurance :

  • la distance que l’on parcourt 
  • le fait qu’une auto soit neuve ou usagée
  • son niveau de performance, etc.

Victime de son succès

Le modèle qui vous plaît se trouve sur la liste des coups de cœur… des voleurs? Certains assureurs exigeront alors l’installation de systèmes antivol sophistiqués avec, parfois, des frais d’abonnement mensuels.

Pour avoir une bonne idée du montant que vous paierez pour assurer votre auto, demandez des soumissions en ligne auprès d’entreprises reconnues. Parcourez aussi la section M'assurer : quelles sont les options.

Les garanties

Il existe plusieurs sortes de garanties : celle de bon fonctionnement, celle du commerçant, etc. Si vos autos « finalistes » sont usagées, voyez si l’une de ces garanties – ou plus! – les couvre encore.

Par exemple, les voitures (neuves ou pas) peuvent profiter d’une garantie d’origine du constructeur. Pour savoir si une voiture d’occasion est couverte, questionnez le service à la clientèle du concessionnaire de la marque (pour ce faire, ayez en main le numéro de série de l'auto) : on vous donnera l’année de sa mise en service. Avec cette date, il est facile de calculer si la garantie du constructeur s’applique toujours.Ce genre de protection englobe les pièces et la main-d’œuvre.

Simple, gratuite et transférable

Toutes les garanties du constructeur se transfèrent à 100 % sans frais entre les propriétaires. Que vous achetiez votre auto d’un particulier ou non, si elle est encore sous garantie, vous serez donc quand même protégé.

En gros, la plupart des marques grand public offrent une protection de 3 ans/60 000 km sur le véhicule complet – mais bien des garanties s’étalent sur une plus longue période.

Les couvertures plus pointues (contre la rouille, notamment) varient beaucoup d’un modèle à l’autre et peuvent durer jusqu’à 12 ans! Pas si simple à démêler, tout ça… Chaque année, CAA-Québec publie d’ailleurs une étude pour aider les consommateurs à s’y retrouver.

Le confort, l’équipement standard et les options

Entre deux ou trois autos qui vous plaisent, laquelle vous en offre plus côté confort et équipements? C’est un autre point à comparer, que vous achetiez (ou louiez) une voiture neuve ou usagée.

D’abord, attendez-vous aux accessoires et aux fonctions standards qui équipent souvent les modèles :

  • le système audio de base
  • les porte-gobelets
  • le déverrouillage à distance
  • le réglage en hauteur des sièges, etc.

 

À tout cela s’ajoute l’optionnel :

  • un climatiseur automatique
  • une caméra de recul
  • un système de navigation
  • des sièges en cuir, etc.

Comme les voitures d’occasion sont déjà « outillées », si vous achetez une auto neuve, vous aurez plus de marge de manœuvre question équipement. On vous suggérera une foule d’accessoires et de possibilités – c’est super –, mais avez-vous besoin de tout ça?

Choisir les fonctions « à la carte », s'il vous en faut peu, est parfois la solution la plus économique. Par contre, la plupart des constructeurs proposent des groupes d’options : pour obtenir un système audio à écran tactile et un port USB dans tel modèle, on doit aussi prendre le toit ouvrant, plus cher... Bref, évaluez bien les offres qu’on vous fait par rapport à vos besoins réels!

La couleur

Importante, la couleur? Eh oui : prenez le temps d’y penser.

Depuis quelques années, les teintes les plus populaires en Amérique du Nord sont le blanc, l’argent et le noir. Le rouge et certains bleus sont aussi courants. 

Vous préférez peut-être plus d’audace... Si c’est votre cas, soyez averti : des couleurs plus originales comme le turquoise, le jaune citron ou le vert fluo compliqueront sans doute la revente, surtout après quelques années!

Clé no 2

Pas mal de critères permettent de choisir une auto plutôt qu’une autre. Certaines raisons ont plus de valeur à mes yeux – et parfois aussi pour mon portefeuille. Après mon « enquête » sur les voitures qui m’intéressent, laquelle se démarque?

Vous avez comparé des modèles, c’est un bon départ. Tranchez maintenant la question que tout le monde se pose un jour ou l’autre!

ÉTAPE SUIVANTE : Neuf ou usagé : comment choisir?

ÉTAPE PRÉCÉDENTE: Mon budget et mes besoins, c'est quoi?

1 800 686-9243