Le formaldéhyde

Ça sent le neuf dans une pièce plusieurs mois après l’achat d’un nouveau meuble? Vous pouvez soupçonner une forte présence de formaldéhyde.

Qu’est-ce que le formaldéhyde?

Le formaldéhyde est un gaz incolore (un des nombreux composés organiques volatils (COV)) issu de la pétrochimie et qui est présent notamment dans la fabrication de colles, résines et vernis.

Où trouver le formaldéhyde?

Les matériaux et les meubles sont les principales sources d’exposition au formaldéhyde. Spécifiquement, on retrouve des particules dans:

Idée

Bon à savoir

Les panneaux de bois tendre, comme les contreplaqués et les panneaux de copeaux utilisés en construction, émettent très peu de formaldéhyde. Privilégiez-les!

Comment le formaldéhyde peut-il affecter ma santé?

Si des occupants se plaignent d’irritations aux yeux ou à la gorge à répétition, vous avez peut-être une concentration de formaldéhyde trop importante dans votre maison ou dans une pièce en particulier.

Présent dans l’air que nous respirons, c’est l’exposition à long terme au formaldéhyde qui pose problème. Heureusement, leurs émanations s’atténuent avec les années, mais aucune habitation n’est exempte de ces relents toxiques. Il faut donc rester vigilant et s’assurer d’une bonne ventilation. Autrement, des problèmes respiratoires et des allergies peuvent se développer, en particulier chez les enfants et les personnes hypersensibles. 

Une concentration élevée (et potentiellement nocive) correspond, par exemple, aux COV émis lorsqu’on repeint un mur. Tant que l’exposition reste à court terme, les individus présents dans la pièce ne devraient pas ressentir d’irritation; les enfants devraient toutefois être tenus à l’écart. 

Comment prévenir les fortes concentrations de formaldéhyde?

Ce n’est pas très compliqué, pour éviter une trop forte concentration d’émanations de formaldéhyde, il faut, en tout temps, s’assurer d’avoir une bonne aération des pièces en faisant appel à la hotte de cuisinière, au ventilateur de salle de bain et à l’échangeur d’air. 

Contrôlez aussi la température et le taux d’humidité des lieux: plus l’air est chaud et humide, plus les meubles diffusent leur formaldéhyde.

Par ailleurs, vous pouvez aussi agir, à la source, en réduisant autant que possible le nombre de meubles à panneaux de particules et de MDF, de rideaux et de carpettes synthétiques, surtout dans les chambres d’enfants (et des bébés).

Idée

Bon à savoir

Si vous possédez ce genre de meubles, appliquez un scellant à base d’eau sur les arêtes non recouvertes des meubles en aggloméré, cela éliminera les émissions potentielles. 

Faire de meilleurs achats pour votre santé

Besoin de nouveaux meubles ou de tapis? Choisissez du mobilier fait de matériaux à faible teneur en formaldéhyde. Recherchez les approbations suivantes:

LOGO

La mention Sans formaldéhyde ajouté signifie que l’adhésif utilisé dans les panneaux n’en émet aucun, mais que le bois qui les compose en dégage lui-même de façon naturelle. On parle alors de faible ou de très faible teneur. Lorsqu’un produit contient plusieurs COV, incluant le formaldéhyde, ce dernier n’est pas nécessairement spécifié. On indique alors un taux de COV global.

Vous pouvez aussi:

  • Opter pour des peintures, teintures, vernis, pâtes de calfeutrage et colles à base d’eau et de faible toxicité. Entreposez ces produits dans un endroit retiré de la maison si possible et déposez-les dans un écocentre quand ils ne servent plus;
  • Privilégier des tapis amovibles au lieu de moquettes collées.
  • Installer des planchers de bois, de céramique ou de linoléum. Si vous optez pour un revêtement stratifié, recherchez ceux à faible taux de COV, reconnus par les normes européennes E0 et E1 ou celles citées précédemment.

Pour en savoir plus sur le formaldéhyde

Santé Canada: Le formaldéhyde

Étape suivante: L’amiante