Le bois traité

Votre clôture en bois traité vous protège des intrus, mais elle pourrait aussi être nocive pour votre santé.

Qu’est-ce que le bois traité?

Le bois traité est un bois qui a été enduit d’un produit afin de le protéger de la pourriture, des champignons, des moisissures et des infestations d’insectes.  

Avant 2004, les bois étaient traités à l’arséniate de cuivre chromaté (ACC), un produit qui contenait de l’arsenic. Les États-Unis et le Canada l’ont retiré du marché résidentiel tout en recommandant des mesures préventives pour les constructions existantes. 

Depuis 2004, le bois traité est enduit de cuivre alcalin quaternaire (CAQ), d’azole de cuivre (CA-B) ou d’azole de cuivre micronisé (ACM). 

À noter que la couleur (brune ou verte) des bois traités n’a rien à voir avec la toxicité: ce sont de simples teintures intégrées au mélange.

Où trouver le bois traité?

Le bois traité est un matériau très utilisé pour les projets extérieurs: terrasses, galeries, clôtures, bancs, boîtes de rangement, etc.

Comment le bois traité peut-il affecter ma santé?

Les impacts réels des installations en bois traités sur la santé humaine sont difficiles à évaluer et ne sont pas clairement définis. Des précautions sont à prendre particulièrement en présence des bois traités avant 2004 puisque l’exposition à l’arsenic est notamment associée à une intoxication chronique et à l’apparition de certains cancers comme celui de la peau, de la vessie, du rein ou du poumon. 

Quoi faire en présence de bois traité?

Même si les risques sont infimes, certaines précautions s’imposent lors de la manipulation du bois neuf traité neuf:

  • Lavez vos mains après avoir manipulé du bois traité et demandez aux enfants de le faire aussi. Ne pas manger, boire ou fumer en travaillant avec du bois traité;
  • N’utilisez pas de bois traités pour la fabrication de paillis, de compost ou de tout article pouvant être en contact direct avec de la nourriture, comme une planche à découper, un comptoir, des contenants d’entreposage ou, plus rare, une ruche; 
  • Ramassez et jetez la sciure de bois et les résidus résultant de vos travaux et lavez vos vêtements de travail séparément des autres vêtements;
  • Ne brûlez jamais de bois traité: la combustion concentre et libère les agents chimiques de préservation dans les cendres et la fumée; 
  • Évitez que le bois traité soit en contact direct avec une source d’eau potable, sauf dans les cas où il existe un contact fortuit, comme les quais;
Idée

Bon à savoir

Si le bois traité qui vous entoure a été acheté avant 2004, réduisez les risques de contamination en appliquant un produit d’étanchéité tous les deux ans pour encapsuler les substances nocives à l’intérieur des structures en bois.

Étape suivante: Les produits toxiques