L’amiante

C’est lors de réparations ou de rénovations que les travailleurs et les propriétaires sont les plus exposés aux dangers de l’amiante.

Qu’est-ce que l’amiante?

L’amiante, c’est le nom générique d’une foule de minéraux fibreux présents à l’état naturel dans les formations rocheuses, partout dans le monde. Parce que ces fibres sont durables, résistantes à la chaleur et au feu, de nombreux matériaux de construction (particulièrement pour l’isolation du froid et du bruit) les ont intégrées. 

Les fibres d’amiante appartiennent à deux grands groupes: 

L’amiante amphibole: Ses fibres très friables demeurent longtemps dans les poumons lorsqu’elles sont inhalées et se révèlent plus susceptibles de causer des maladies. Auparavant, cet amiante servait beaucoup dans les systèmes de chauffage.

L’amiante serpentin: Son type principal, le chrysotile, qui fut le plus employé dans les produits commercialisés, entraînerait moins d’effets secondaires que les autres formes d’amiante. 

Idée

Bon à savoir

Au Québec, l’utilisation de matériaux de construction friables pouvant contenir de l’amiante a progressivement cessé en 1985 pour le plâtre, en 1990 pour les flocages contenant de l’amiante et en 1999 pour les calorifuges contenant de l’amiante. 

Où trouve-t-on de l’amiante?

Les principales sources d’amiante dans une habitation sont les suivantes:

  • Isolation des fournaises et des conduits de chauffage, revêtements de plâtre (murs et plafonds) jusqu’à la fin des années 1950;
  • Murs et greniers isolés à la vermiculite en vrac;
  • Carreaux de revêtement de sol en vinyle; 
  • Carreaux de plafond insonorisant;
  • Revêtements muraux intérieurs (par exemple, ceux de protection contre le feu) ou extérieurs (bardeaux, plancher de balcon, etc.); 
  • Peinture texturée;
  • Ciment à joint des revêtements de gypse entre les années 1960 et 1985.

Comment l’amiante peut-il affecter ma santé?

L’amiante constitue une menace pour votre santé seulement si les fibres se retrouvent dans l’air que vous respirez. Le risque de développer une maladie augmente avec la quantité inhalée et le degré d’exposition. C’est lors de réparations ou de rénovations que les travailleurs et les propriétaires sont le plus exposés aux contaminants. Inspirées en grandes quantités, les fibres d’amiante peuvent causer:

  • Le cancer du poumon;
  • L’amiantose, une maladie chronique des poumons causée par un taux d’exposition très élevé, et exclusive aux travailleurs de l’amiante; 
  • Le mésothéliome, touche la plèvre (enveloppe du poumon) ou le péritoine (enveloppe des organes de la cavité abdominale). Cette maladie, fatale la plupart du temps, touche, dans 80% des cas, des personnes ayant été exposées à l’amiante. 


Fait à signaler, les maladies surviennent de 15 à 40 ans après l’exposition. 

Comment me protéger contre l’amiante?

1 - Travaux légers en présence d’amiante

Si vous devez faire de petits travaux sur des matériaux contenant de l’amiante, par exemple réparer un coin de mur endommagé, percer des trous pour fixer une tablette ou découper une ouverture pour poser une prise d’aspirateur central, assurez-vous d’abord de: 

  • Sceller la zone de travail et tenir les autres personnes éloignées (de même que les animaux de compagnie); 
  • Porter des vêtements de protection appropriés, notamment un masque adéquat – par exemple, celui approuvé par le National Institute for Occupational Safety and Health des États-Unis (NIOSH) pour la protection contre l’amiante; Un masque protecteur contre la poussière n’est pas efficace contre les fibres d’amiante.
  • Mouiller les matériaux pour réduire la poussière, en évitant tout contact avec l’électricité; 
  • Si possible, ne pas couper les matériaux à retirer et ne pas les briser en morceaux; 
  • Nettoyer la zone de travail à l’aide d’un chiffon mouillé ou d’un aspirateur doté d’un filtre à haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA), puis sceller les déchets et le chiffon dans un sac étanche. Vérifiez auprès de votre municipalité la façon d’éliminer les déchets contenant de l’amiante; 
  • Laver ou jeter vos vêtements et prendre une douche une fois le travail terminé.

2 - Travaux d’envergure en présence d’amiante

Au Québec, un code strict régit la manipulation des matériaux contaminés à l'amiante. Le recours à un professionnel est essentiel.

Si vous devez, par exemple, abattre des murs, enlever des revêtements ou de l’isolant contenant de l’amiante, demandez l’avis d’un expert. Ne tentez jamais d’enlever ces matériaux vous-même! 


Idée

Votre entrepreneur respecte-t-il le Code?

Le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) a resserré ses exigences en matière de gestion de l'amiante en juin 2013. Ainsi, un entrepreneur qui vient chez vous, pour rénover ou intervenir après un sinistre, doit d’abord vérifier s'il y a des matériaux susceptibles de contenir de l'amiante. En cas de doute, il doit demander un échantillonnage sur place et une analyse en laboratoire par un expert indépendant. Si le rapport confirme la présence d'amiante, des mesures correctives doivent être appliquées.


L’entrepreneur que vous embauchez devra absolument… 

  • Préparer la zone de travail pour circonscrire la poussière; 
  • Utiliser des vêtements et de l’équipement de protection appropriés; 
  • Bien nettoyer les lieux et éliminer les déchets comme prévu par le Code. 


Pour en savoir plus sur l’amiante

Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST): Guide sécuritaire de l’amiante

Étape suivante: Le plomb