Main couranteEntendons-nous d’abord sur les termes  :

  • Un garde-corps : barrière construite en bordure de surfaces surélevées (balcons, mezzanines, escaliers) pour empêcher les personnes de tomber.
  • La main courante : désigne généralement l’appui continu qui guide l’utilisateur le long d’un mur d’escalier. Elle fait aussi partie intégrante d’un garde-corps (là où l’on dépose la main).
  • Une rampe : désigne de façon plus familière à la fois le garde-corps et la main courante.

Êtes-vous conforme à la règlementation?

Si vous possédez une maison datant de plusieurs années, il se peut que vos garde-corps et mains courantes ne soient plus aux normes. Ils l’ont probablement déjà été, mais les codes de construction évoluent. Les municipalités les tolèreront jusqu’au jour où vous procèderez à une rénovation (sauf quelques exceptions, notamment l’accès aux piscines) : vous devrez alors faire une mise aux normes.

Dis-moi quel est ton code?

Bien qu’il existe des normes nationales (Code national du bâtiment) et provinciales (Code de construction du Québec), avant d’effectuer des travaux, mieux vaut vérifier aussi auprès de votre municipalité quelle est la version du Code de construction appliquée sur votre territoire et si des règlements locaux particuliers y ont été ajoutés.

Une entreprise spécialisée ou un entrepreneur général sera, la plupart du temps, au fait des normes en vigueur, mais un propriétaire qui fait lui-même ses travaux doit bien s’informer des règles entourant les garde-corps et mains courantes, car il pourrait être tenu responsable de dommages éventuels. Sachez aussi qu’à la suite d’une inspection, un assureur pourrait décider de se retirer du risque et ne plus assurer la résidence d’une personne qui refuserait d’installer ou de modifier une main courante ou un garde-corps. Contrairement à un avenant comme «Dommages par l’eau» par exemple, c’est de la responsabilité civile dont il est question ici, une clause qui fait partie intégrante du contrat de base et ne peut donc pas être retirée. 

Les professionnels des services-conseils habitation de CAA-Québec peuvent accompagner les membres dans leurs démarches de mise aux normes. Voici tout de même quelques informations utiles applicables aux logements privés.

 

1-Les garde-corps

Garde-corpsAu Québec, un garde-corps est requis lorsque le dessus d’un balcon se situe à plus de 600 mm (2 pi) du sol fini. Le garde-corps doit alors avoir une hauteur minimale de 900 mm (36 po). Lorsque le dessus d’un balcon se situe à plus de 1800 mm (6 pi) du sol fini, il faut un garde-corps d’au moins 1070 mm (42 po). Une exception s’applique toutefois aux garde-corps des balcons donnant accès à une piscine.

Pour les garde-corps situés à l’intérieur d’un logement, une seule hauteur minimale de 900 mm (36 po) s’applique.

Et qu’ils soient situés à l’intérieur ou à l’extérieur, en plus des hauteurs requises, les garde-corps doivent résister à des charges ou pressions. On parle par exemple de 0,5 kilonewton (113 lb/pi2) pour des poussées latérales ponctuelles. Les poteaux doivent par conséquent être solidement ancrés au sol.

Il est également essentiel que les garde-corps ne comportent pas d’espacements permettant le passage d’une sphère de 100 mm (4 po) de diamètre; on pense ici à un jeune enfant qui pourrait être tenté de passer la tête entre deux barreaux. Un garde-corps ne doit pas non plus avoir d’éléments qui en facilitent l’escalade. Pour le reste, les créateurs de rampes peuvent donner libre cours à leur imagination. Les pans de verre trempé ou feuilleté sont permis, pourvu qu’ils soient fabriqués selon les exigences de sécurité du Code.

 

2-La main courante

Main courante et garde-corpsUne main courante doit être facilement repérable, offrir un appui continu et présenter un profil qui facilite la prise en main. Elle doit être dégagée de toute surface d’au moins 50 mm (2 po) et ne doit pas empiéter de plus de 100 mm (4 po) dans la largeur exigée pour l’escalier. De plus, ses extrémités ne doivent présenter aucun danger pour les personnes ayant une incapacité visuelle, la tête des enfants et les personnes portant des vêtements amples ou transportant des objets encombrants.

  • Dans quelle situation est-elle exigée?
    Une main courante est obligatoire dans les escaliers intérieurs ayant plus de 2 contremarches et desservant un seul logement.
    À l’extérieur, son installation est exigée pour les escaliers de plus de 3 contremarches et desservant un seul logement.
  • Quelle devrait être sa hauteur?
    Une modification récente du Code national du bâtiment (CNB) a établi la hauteur d’une main courante entre 865 mm (34 po) et 965 mm (38 po). Si des garde-corps sont nécessaires pour sécuriser un palier, les mains courantes peuvent avoir une hauteur d’au plus 1070 mm (42 po).
  • Faut-il une ou deux mains courantes?
    Une seule main courante suffit lorsqu’un escalier a une largeur inférieure à 1100 mm (43 ½ po). Par contre, un escalier plus large nécessite une main courante de chaque côté (exception : le CNB 2010 permet un seul côté à l’intérieur d’un logement). On doit également prévoir une main courante de chaque côté d’un escalier tournant extérieur, peu importe sa largeur .

 

 



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.