Identifier les composantes et comprendre leurs rôles

Avant même de chercher votre première auto, vous devez d’abord savoir combien vous êtes prêt à dépenser : c’est votre budget. Votre deuxième défi, c’est de préciser vos vrais besoins pour prendre la meilleure décision possible.

Nous vous accompagnons ici dans ces deux étapes importantes. Bonne réflexion!

 

 

Posez votre question à nos spécialistes

(Exclusif aux membres)

Québec : 418 624-0613

Ailleurs au Québec : 1 888 471-2424

Calculez votre budget

Votre première étape est d’établir votre budget pour cette transaction. À moins d’avoir assez d’argent pour payer comptant (le choix le plus économique), vous aurez sans doute besoin d’un prêt.

Quelle est votre marge de manœuvre pour les versements? Pouvez-vous dépenser 300 $ par mois? Plutôt 250 $? Calculez la somme la plus précise possible que vous pouvez vous permettre de payer. 

Toutefois, quand vous magasinerez votre auto, ne révélez pas ce montant au vendeur. Laissez-le plutôt vous proposer une mensualité, et assurez-vous de bien comprendre sa façon de la calculer (car, n’oubliez pas, on peut faire dire bien des choses aux chiffres).

Gardez les autres dépenses sur votre radar

Comptez les dépenses qui s’ajouteront lors de votre achat ou de votre location :

  • Immatriculation
  • Permis
  • Taxes et frais
  • Assurance
  • Coût de financement 

 

Pensez aussi aux frais d’utilisation :

  • Essence
  • Entretien et réparations
  • Pneus
  • Coûts de stationnement et, parfois, de péage

 

Ces dépenses grimpent facilement au tiers ou à la moitié du coût mensuel d’une voiture. Pour vraiment connaître votre budget auto, incluez-les dans vos calculs!

Clé no 1

Une fois mon budget établi, je garde en tête le montant mensuel que je suis prêt à payer (même quand les promos sont tentantes!). Je me fie à ce montant pour choisir une auto qui cadre avec mes besoins et mon style de vie.

Précisez vos besoins

Vous savez quel est votre budget? Parfait. Maintenant, pensez au type de voiture dont vous avez besoin.

Pour vous poser les bonnes questions, découvrez quelques points à considérer avant de commencer la recherche de votre future auto.

Manuelle ou automatique?

Certains l’aiment manuelle, d’autres la préfèrent automatique… Quel type de transmission préférez-vous?

Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Au quotidien, serez-vous souvent coincé dans le trafic? Si oui, vous devriez peut-être choisir une transmission automatique – jouer avec l’embrayage (la clutch) en pleine circulation n’a rien de zen. Autre avantage : les automatiques consomment en général moins de carburant que les manuelles, du moins depuis quelques années.

Quand même, rien ne vaut le plaisir d’une bonne vieille boîte manuelle si vous aimez le feeling d’une conduite plus énergique. Comme ce type de boîte se fait de plus en plus rare, ceux qui en veulent une ont avantage à en profiter avant qu’elle disparaisse de la carte!

Traction, propulsion ou 4 roues motrices?

La plupart des autos possèdent une « traction avant » depuis le début des années 1980, mais certains modèles sportifs ou luxueux de même que les versions de base des pick-up ont leurs roues motrices à l’arrière. Ce type de rouage, qu’on appelle à propulsion, montre un comportement plus agréable et plus agile en virage. Une auto à propulsion est cependant plus délicate à maîtriser l’hiver.

Plusieurs véhicules existent dans une version à transmission intégrale (quatre roues motrices). Roulerez-vous en terrain montagneux ou dans une région où les tempêtes de neige sont fréquentes? Si c’est le cas, cette option devient un bon choix pour vous. Par contre, si vous n’en avez pas vraiment besoin, vous devriez peut-être rayer ce type de voitures de votre liste : une auto à deux roues motrices coûte moins cher d’essence, d’entretien et de pneus.

La capacité de remorquage et de transport

Vous êtes peut-être amateur de camping ou de plein air. Ou peut-être allez-vous transporter toutes sortes de matériaux. Aurez-vous besoin de tracter une roulotte ou une remorque?

Tournez-vous alors vers des modèles avec des capacités de remorquage suffisantes. C’est le genre de détail à prévoir tout de suite! Certaines autos ne sont pas faites pour tirer une charge.

Les coûts du remorquage

Les véhicules conçus pour remorquer sont souvent plus gros, consomment plus d’essence et se vendent en général plus cher. Pour connaître la capacité de remorquage d’un modèle qui vous plaît, consultez le manuel du propriétaire ou le site Internet de son constructeur.

Le confort, l’espace et l’allure générale

Évaluez vos besoins actuels et à long terme en matière de confort, d’espace, d’allure et de rangement.

Posez-vous des questions en fonction de votre situation :

  • Vous êtes de grande taille? Dans ce cas, vous devrez éliminer certains modèles pour être bien assis. 
  • Vous comptez prendre votre voiture pour le travail? Projetez-vous dans l’avenir : rencontrerez-vous des clients? Devrez-vous parcourir de longs trajets? L’allure générale de votre auto et son confort deviendront alors importants.
  • Vous roulerez surtout en solo? Vous pourriez donc choisir un petit modèle économique.

Enfin, prévoyez un espace de rangement suffisant pour ce que vous trimballez de temps à autre (par exemple, votre équipement de ski ou de hockey ou… votre bouvier bernois).

Vous savez ce qu’il vous faut et combien vous êtes prêts à payer : pas de doute, vous êtes prêts à commencer vos recherches.

ÉTAPE SUIVANTE : Mes choix de modèles : où chercher, comment comparer?

1 800 686-9243