Les rigueurs de l'hiver québécois représentent un risque réel, d'où l'importance de contracter une assurance habitation adéquate. Voici quelques conseils pour éviter les dommages causés par le poids de la neige.

Neige accumulée sur le toit

toit enneigé

Diane et Pierre n'avaient pas prévu que la neige accumulée sur le toit de leur résidence cause des dommages si importants. 

Quelques jours après le passage de la dernière tempête, une partie de la toiture s'est effondrée, abîmant plusieurs meubles de la salle à manger. 

Comme un malheur n'arrive jamais seul, les infiltrations d'eau ont abîmé le tapis du salon et rendu inutilisables les appareils électroniques. Le couple est désemparé et se demande qui paiera pour les dommages.

Assurance habitation : ce qui est couvert

Heureusement, Diane et Pierre avaient une assurance habitation tous risques, ce qui devrait leur permettre de souffler un peu. En effet, une telle assurance prend en charge les coûts liés à l'effondrement d'un toit ou au bris de meubles causés par la neige et la glace. 

Quant aux infiltrations d'eau, elles sont couvertes dans la mesure où la personne assurée a ajouté l'avenant Dommages d'eau - Eau au-dessus du sol à son contrat. Le simple fait de choisir une police d'assurance habitation adaptée aux conditions climatiques de notre belle province est un bon moyen de demeurer à l'abri d'une mauvaise surprise. L'assurance tous risques couvre aussi les dommages que pourrait subir le mobilier extérieur si Dame Nature fait des siennes. 

Par contre, si la haie de cèdres ne survit pas à une tempête, elle ne vous sera pas remboursée, car le malheur qui la frappe n'a pas abîmé votre résidence. Comme une accumulation de neige ou de glace sur le toit représente également un risque pour les visiteurs et les voitures, une assurance responsabilité civile est aussi de mise pour éviter les problèmes liés à une éventuelle poursuite.

Marche à suivre pour une réclamation d’assurance habitation

Si Diane et Pierre ont choisi une police d'assurance adéquate, ils doivent tout de même s'empresser d'effectuer les démarches nécessaires en vue d'obtenir une indemnisation. Cette dernière leur sera accordée en fonction des montants prévus dans leur contrat d'assurance, sans oublier la franchise qu'ils devront possiblement débourser. 

Le mobilier : réparer ou rembourser?

Le fauteuil préféré de Diane a été abîmé lors du sinistre. S'il est impossible de le faire réparer, l'assureur le remplacera par un fauteuil de même qualité ou versera à Diane un montant d'argent équivalent à la valeur du meuble au jour du sinistre, selon ce qui a été prévu au contrat. 

Réfection de la toiture

Avant de donner carte blanche à un entrepreneur pour la réparation du toit de votre résidence, prenez quelques minutes pour discuter avec votre assureur des montants alloués pour les réparations. Ce dernier peut également vous recommander un entrepreneur qui saura répondre à vos attentes. 

Notez que les membres CAA-Québec, assurés ou non avec nous, ont droit au service-conseil par téléphone offert par des spécialistes en habitation qui les guident dans les démarches à entreprendre. Les membres bénéficient également du réseau des entreprises recommandées en habitation CAA-Québec que nous avons évaluées et certifiées, pour un service impeccable! 

Si les tempêtes hivernales sont un incontournable de la météo québécoise, une assurance habitation bien choisie, une réaction rapide en cas de sinistre et une communication efficace sont d'excellents moyens de contrer les malheurs qu'elles engendrent.