Ça peut arriver l’hiver, mais c’est plus fréquent l’été… Un gars qui transporte un matelas sur son toit, un autre dont le chien se promène librement dans la boîte de son pick-up ou sur ses genoux alors qu’il roule, une femme qui conduit en «gougounes». Est-ce légal tout ça? Voyons voir.

Puis-je transporter mon animal préféré dans l’auto?

Pour la sécurité de tous, mieux vaut utiliser une cage ou un harnais pour transporter vos animaux.Tout comme les matelas sur le toit, selon le Code de la sécurité routière, un animal ne doit en aucun cas obstruer votre vue ni gêner votre conduite et l’amende varie entre 30$ et 60$. Donc, à proprement parler, le Code n’interdit pas à Fido de s’assoir sur les genoux de votre fille, mais, en cas d’accident, ce dernier pourrait devenir un véritable projectile risquant de blesser ou même de tuer les occupants du véhicule! CAA-Québec vous recommande plutôt d’utiliser des cages ou des harnais de transport pour assurer la sécurité de tous.

Puis-je transporter un matelas sur le toit d’une voiture?

L’article 442 du Code de la sécurité routière indique que nul ne peut conduire un véhicule routier lorsqu'un objet est placé de façon à obstruer la vue du conducteur ou à gêner la conduite du véhicule… Donc, ce n’est pas interdit à proprement dit. Cependant, si un policier juge que votre matelas n’est pas retenu assez solidement, qu’il se déplace ou compromet la stabilité du véhicule, il pourrait vous remettre un constat d’infraction (une amende de 30$ à 60$). La prudence est de mise et un matelas bien attaché dans une remorque sera toujours plus sécuritaire pour vous et pour les autres automobilistes.

Puis-je conduire en «gougounes»?

Aucun règlement ne vous interdit de conduire avec des sandales ou, au contraire, ne vous oblige à porter des souliers fermés. Cependant, CAA-Québec vous recommande de choisir, au minimum, des chaussures avec une sangle de retenue aux talons pour ainsi permettre un meilleur contrôle des pédales de commande et accroître la sécurité en cas de freinage rapide. Il est aussi moins risqué de perdre une sandale ou que celle-ci se coince sous les pédales.

Puis-je faire du pouce sur l’autoroute?

Selon le Code de la sécurité routière, un piéton ne peut se tenir sur la chaussée pour solliciter un transport, pour traiter avec l'occupant d'un véhicule ou encore pour circuler sur un chemin à accès limité (autoroute) ni sur une voie d'entrée ou de sortie d'un tel chemin. Donc, faire du pouce n’est pas permis! D’autre part, il est interdit d’immobiliser un véhicule routier sur la chaussée d'un chemin public où la vitesse minimale permise est de 60km/h, sauf en cas de nécessité. Donc le conducteur qui s’arrêterait pour vous embarquer est aussi fautif. Le «pouceux» s’expose à une amende de 15$ à 30$ alors que l’automobiliste pris en défaut devra payer de 30$ à 60$. CAA-Québec recommande plutôt d’utiliser un service de covoiturage, comme AmigoExpress (qui offre d’ailleurs un rabais aux membres de CAA‑Québec).

Puis-je transporter une bombonne de propane dans ma voiture?

Sachet d’abord qu’il est interdit de transporter plus de deux bombonnes de gaz propane de 46 litres ou plus de 30 litres d’essence dans les tunnels suivants: Louis-Hippolyte-La Fontaine, Ville-Marie et Viger (à Montréal), Joseph-Samson (à Québec) et Melocheville (à Beauharnois). Le Planificateur de voyage CAA-Québec permet d’ailleurs d’identifier les voies de contournement lorsque votre route croise l’un de ces tunnels. Si malgré tout, vous souhaitez transporter des matières dangereuses, comme de l’essence ou du propane, vous devez vous assurer que:

  • Celles-ci sont transportées dans des contenants certifiés et prévus à cette fin.
  • Chaque contenant est solidement attaché et placé de façon à ce qu’aucun autre objet ne puisse le frapper lors du transport.

Si vous ne respectez pas ces règles, vous vous exposez à 9 points d’inaptitude et à une amende de 350$ à 1 050$. C’est beaucoup plus que le prix d’une ou même de plusieurs bouteilles neuves de propane achetées à destination. Pensez-y !

Et puis-je me reposer dans ma voiture, le temps de cuver mon vin?

Au Québec, il est totalement illégal de conduire un véhicule routier ou même d’en avoir la garde ou le contrôle alors que votre capacité de conduire est affaiblie (80 mg/100 ml de sang pour les adultes, tolérance 0 pour les jeunes de 21 ans et moins. Vous ne pouvez donc pas vous trouver dans une situation qui permettrait de croire que vous risquez de mettre le véhicule en marche (que vous soyez assis ou non dans le siège du conducteur). Cela englobe aussi le fait de détenir les clefs d’un véhicule à proximité et d’y avoir accès.

Sur ces quelques rappels, bonne route!