Crue des eaux, bris d'un chauffe-eau, infiltration d'eau de pluie et refoulement des égouts sont autant de réalités désagréables avec lesquelles il faut parfois composer. Mais ces risques sont-ils tous couverts? Voici quelques règles de base pour y voir clair.

 

Avez-vous besoin d’ajouter une clause à votre assurance habitation?

Vous avez oublié de fermer le robinet de la baignoire avant de répondre au coup de fil d'une amie? Pas de souci: la plupart des assurances immobilières incluent une protection contre les dégâts d'eau causés par une distraction ou le bris d'un appareil ménager. Si l'infiltration provient de l'intérieur de la maison, votre contrat d'assurance devrait couvrir les dommages sans problème.

Cependant, lorsque les dommages sont provoqués par un élément extérieur, comme le refoulement des égouts ou l'infiltration de l'eau de pluie, une protection supplémentaire est nécessaire afin d'assurer les dommages. Faire un bilan de santé de votre maison chaque printemps pourrait vous permettre d’éviter les mauvaises surprises.

Si vous considérez que votre résidence est à risque, mieux vaut envisager d'ajouter une clause à votre contrat d'assurance habitation.

 

L'exception à la règle: les cours d’eau

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la plupart des assurances résidentielles couvrent les dommages causés par les caprices de Dame Nature (tornade, grêle, foudre...), à une exception près: les inondations provoquées par le débordement d'un cours d'eau. Or, selon un récent sondage de Square One Insurance, 69% des Québécois sont convaincus que leur police d'assurance habitation inclut automatiquement une protection contre les inondations.

La raison en est bien simple: comme les différents paliers gouvernementaux recensent et identifient les zones inondables, la crue des eaux est considérée comme un phénomène prévisible. En cas de problème, il faut alors se tourner vers l'aide financière d'urgence octroyée par les gouvernements provinciaux et fédéraux, qui viennent fréquemment à la rescousse de citoyens aux prises avec les dégâts causés par la crue des eaux.

Si vous envisagez l'achat d'une résidence située près d'un cours d'eau, prenez quelques minutes pour consulter le registre des zones inondables établi par le gouvernement du Québec. Après tout, ne vaut-il pas mieux se méfier de l'eau qui dort?

 

 

Vous désirez en savoir plus sur l’assurance habitation offerte par CAA-Québec ou obtenir une soumission?

Nos conseillers se feront un plaisir de discuter avec vous. Contactez-les au 1 844 446-3636.