Témoignage membre: Monsieur Claude Tremblay

Témoignage membre: Monsieur Claude Tremblay

Quand la malchance frappe deux fois!

Lorsque Claude Tremblay revient de vacances, il ne s’attend pas à voir son sous-sol inondé, pas plus qu’à revivre ce cauchemar les travaux de reconstruction à peine terminés. Et pourtant...

Membre depuis une quinzaine d’années, Claude Tremblay est en train de lire son Touring (aujourd’hui le Magazine CAA-Québec) lorsqu’il y apprend l’ouverture du cabinet d’assurances CAA-Québec. Un coup de fil le convainc d’y assurer sa maison, sa voiture et celle de sa conjointe : il épargne 1 400 $ par an.

Mais c’est le 8 avril 2016, alors de retour de vacances dans le Sud, que M. Tremblay a l’occasion de mesurer la valeur de son nouvel assureur : il y a 8 pouces d’eau dans son sous-sol. Une valve située au-dessus du réservoir d’eau chaude a fendu pendant son absence. Les dégâts sont importants : l’escalier menant au sous-sol est à refaire, le plancher aussi, sans compter les meubles et autres articles perdus.

M. Tremblay appelle son agente d’assurances, Annie Tannous. « Elle a tellement fait les choses rapidement, dit-il. En plus, j’ai eu le choix de mon entrepreneur. Trois jours après la découverte du sinistre, je recevais mon chèque et les travaux étaient déjà en cours. Je n’en revenais pas ! »

Quelques mois plus tard, alors qu’ils viennent d’installer les derniers cadres aux murs, le couple s’absente quelques heures, histoire de planifier les prochaines vacances. Au retour, ils entendent un drôle de bruit. Une pièce du robinet de la salle de bains a cédé, l’eau gicle partout, dans l’escalier et… dans le sous-sol fraîchement refait.

« Le mot découragé n’est pas assez fort pour exprimer comment je me suis senti. Ma femme tremblait. J’ai rappelé Mme Tannous. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Mon entrepreneur, lui, a pensé que je faisais une farce, mais c’était la réalité… Il y avait 2 pouces d’eau dans le sous-sol. Un des fauteuils est parti dans le conteneur avant même que j’aie eu le temps de m’asseoir dedans », s’amuse aujourd’hui à dire M. Tremblay.

S’il est capable d’en rire, c’est parce que Mme Tannous s’est occupée de sa deuxième réclamation tout aussi bien que de la première, avec compassion et rapidité. « On entend tellement d’histoires d’horreur, mais elle a rendu la situation plus facile. » Et vous savez ce qui est encore plus ironique ? M. Tremblay travaille à la maison. En principe, il passe ses grandes journées chez lui.

Aujourd’hui craintif, M. Tremblay ferme son entrée d’eau lorsqu’il doit s’absenter de longues heures. Il songe même à se munir d’un système de surveillance par senseurs pour les dégâts d’eau. On peut le comprendre, non ? Au moins, il sait que, en cas de besoin, CAA-Québec et Mme Tannous répondront présents !

 

--------------


 

 

Racontez-nous votre expérience avec CAA-Québec

Votre carte antistress vous aide à mieux profiter de la vie? Racontez-nous votre expérience en écrivant à magazinecaaquebec@caaquebec.com. Vous pourriez être le prochain membre-vedette grâce à votre témoignage et recevoir une prime de 100 Dollars CAA!

1 800 686-9243