La Véloroute des Bleuets

La Véloroute des Bleuets

Avec ses paysages plus grands que nature, ses haltes gourmandes et son parcours flexible, ce tour du Lac-Saint-Jean vous promet des vacances inoubliables !

Piste cyclable en boucle, facile et bien établie, la Véloroute des Bleuets offre toutes les commodités dont peuvent rêver les cyclistes. Plus de 50 000 personnes ont sillonné les 256 kilomètres du circuit à l’été 2015, le dernier recensé. De ce nombre, la moitié provenait de l’extérieur de la région. Qu’est-ce qui séduit les cyclotouristes ? L’immensité majestueuse du lac et de sa région, qu’il fait bon découvrir sur deux roues en prenant son temps pour en saisir les beautés changeantes, le parcours flexible qu’on ajuste à ses capacités ou à son humeur et l’hospitalité proverbiale des Jeannois.

 

Des vacances vertes

Relié à la Route verte de Vélo Québec, le tour se réalise aisément en trois ou quatre jours. Mais si on souhaite profiter d’un après-midi à patauger dans le lac, découvrir le nouveau parcours Anima Lumina conçu par la firme québécoise Moment Factory au Zoo de Saint-Félicien ou multiplier les arrêts d’agrotourisme, cinq à six jours ne seront pas de trop. D’ailleurs, la corporation derrière le circuit propose des itinéraires de longueurs diverses, toujours asphaltés, contenant peu ou pas de dénivelés. David Lecointre, directeur de la Véloroute, explique : « La plupart des gens font deux segments de 20 à 30 kilomètres quotidiens, souvent pas plus de 3 à 4 heures de vélo par jour. Comme il y a un village tous les 15 kilomètres au minimum, des centres de réparation, une bonne signalisation sur le parcours et la possibilité de prendre une navette si on est fatigué, on se balade en toute confiance. »

 

Planifier son trajet

L’été, pour profiter de tous les choix d’hébergement, un minimum de planification s’impose. On prendra le temps de faire réviser son vélo, de réserver son service de transport de bagages, de se renseigner sur les navettes maritimes. Le site Web de la Véloroute offre une foule d’informations, qu’on peut également retrouver dans l’une des quatre Maisons du vélo que compte le parcours.

 

Pause plage à Pointe-Taillon

En empruntant la piste cyclable au départ d’Alma dans le sens antihoraire — ce que suggèrent les pros —, on circule sur une portion de 16 kilomètres à travers la presqu’île du parc national de la Pointe-Taillon, un lieu à la beauté sauvage. La route, interdite aux voitures, n’est pas asphaltée, mais on y roule aisément. Lorsque le soleil est au zénith, l’endroit mérite qu’on y fasse trempette dans l’eau fraîche ou qu’on lézarde sur le sable blond. Dans ce cadre nature, la faune et la flore réservent bien des surprises aux cyclistes. Par temps exceptionnellement clair, on pourra deviner la rive opposée du lac Saint-Jean. Sinon, on se prend à se demander si ce lac immense (1 000 km2, un des dix plus grands du Québec) ne serait pas plutôt une mer intérieure, avant d’enfourcher son vélo pour traverser le camping du village de Sainte-Monique. 

ADRESSES GOURMANDES

LA CHOCOLATERIE DES PÈRES TRAPPISTES ► de Mistassini est une véritable institution. On y fait le plein de bleuets trempés dans le chocolat à offrir à notre retour. CHOCOLATERIEDESPERES.COMOpens external link in new window

LA FROMAGERIE PERRON ► à Saint-Prime, pour le cheddar vieilli et le fromage couic-couic encore chaud ou encore le bar à poutine du resto. FROMAGERIEPERRON.COMOpens external link in new window

LA TABLÉE DU LAC ► à Métabetchouan. Boucherie doublée d’une épicerie fine et d’une boulangerie ; on y trouve de délicieux produits du terroir pour se concocter un pique-nique. LATABLEEDULAC.COMOpens external link in new window

LA CHOCOLATERIE AU COEUR FONDANT ► à Alma. Le parfait aux œufs fondants et le sandwich à la crème glacée maison se dégustent sans culpabilité. AUCOEURFONDANT.COMOpens external link in new window

TROIS MICROBRASSERIES OÙ UN ARRÊT S’IMPOSE ► La Chouape, à Saint-Félicien, LACHOUAPE.COMOpens external link in new window, la Microbrasserie du Lac-Saint- Jean, à Saint-Gédéon, MICRODULAC.COMOpens external link in new window, et la Microbrasserie Le Coureur des Bois, à Dolbeau-Mistassini.

LES DÉLICES DU LAC-SAINT-JEAN ► à Albanel, un économusée où le bleuet sauvage est mis en valeur de différentes façons. DELICESDULAC.COMOpens external link in new window

DÉDÉLICIEUX ► à Normandin, ce resto de déjeuners et dîners rend hommage au chanteur des Colocs qui était originaire de cette petite municipalité. Bonnes assiettes copieuses avant de se mettre en route. DEDELICIEUX.COMOpens external link in new window

Site de la Chute à l’Ours

Au total, la Véloroute traverse 15 municipalités ainsi que la communauté amérindienne de Mashteuiatsh. Elle donne aussi accès à des sites touristiques situés sur les routes périphériques, surplombant les rivières tributaires du lac Saint-Jean. La Chute à l’Ours, le long de la rivière Ashuapmushuan, à Normandin est un de ceux-là. Ce rapide d’une longueur de 1,5 km offre aux visiteurs un panorama naturel et sauvage tout à fait exceptionnel. On peut y camper, ou y dormir en chalet. Piscine, pêche, soirées de bingo et jeux organisés pour les enfants : le temps d’un arrêt, on s’y sent un peu comme dans un village vacances.

 

Surf & spectacle à Saint-Gédéon

De Saint-Gédéon à Desbiens, là où le sentier se rapproche du lac et où on longe la voie ferrée, la Véloroute offre ses points de vue les plus remarquables. Comme ils arrivent en fin d’escapade, on pourrait bien en garder les plus beaux souvenirs. À la frontière entre Saint-Gédéon et Métabetchouan, la coopérative O’Soleil, fondée par de jeunes étudiants universitaires en tourisme d’aventure, propose des activités de plein air dont la planche à pagaie (paddle board) et le kitesurf sur le lac Saint-Jean (une planche de surf propulsée par un cerf-volant). Une bonne dose d’adrénaline garantie ! La coopérative propose aussi café-spectacle, location de vélo et bistro mettant en valeur les produits locaux. Un endroit sympathique où prendre l’apéro en faisant le bilan de son tour du lac.

BON À SAVOIR

EN ROUTE VERS LA VÉLOROUTE ► Faites un arrêt au musée régional La Pulperie de Chicoutimi, un lieu historique à découvrir. Membres CAA-Québec : 25% de rabais sur le prix d’entrée.

LE GUIDE EXPÉRIENCE VÉLO ► (téléchargement gratuit, ou 10 $ par la poste) de la Véloroute des Bleuets vous aidera à organiser votre séjour. VELOROUTE-BLEUETS.QC.CAOpens external link in new window

POUR PÉDALER DAVANTAGE ► Les guides « Le Québec à vélo » et « Le Québec cyclable » sont vendus à la Boutique Voyage de CAA-Québec. BOUTIQUE.CAAQUEBEC.COMOpens external link in new window

PÉDALEZ EN TOUTE TRANQUILITÉ ! ► Le service Assistance vélo de CAA-Québec peut vous ramener à bon port avec votre vélo. CAAQUEBEC.COM/FR/SUR-LA-ROUTE/SERVICES/ASSISTANCE-VELO

LA TRAVERSÉE DU LAC-SAINT-JEAN ► Du 22 au 29 juillet 2017. (départ de Péribonka et arrivée à Roberval)

LE FESTIVAL DU BLEUET DE DOLBEAU-MISTASSINI ► Du 2 au 6 août 2017.

LE FESTIRAME D’ALMA ► 8 au 16 juillet 2017.

 

 

Téléchargez la version tablette gratuite du magazine!

Vous y trouverez des vidéos exclusives et encore plus de contenu pertinent.

1 800 686-9243