Si vous avez le malheur de tomber en panne, vous devez réagir de façon efficace et sécuritaire. Résumé des principaux conseils pour être bien préparé à affronter la situation.

EN TOUT TEMPS

Soyez prévoyant
Entretenez bien votre véhicule. De plus, gardez toujours à l’intérieur idéalement une trousse de dépannage, ou sinon à tout le moins une lampe de poche, quelques outils de base, de l’eau en bouteille, une trousse de premiers soins et une couverture.

Soyez en mesure de décrire l’endroit où vous êtes
Notez les points de repère (rues, intersections) de même que les numéros d’entrée et de sortie des autoroutes. Ces seuls renseignements pourraient vous être d’un grand secours si vous appelez un service routier d’urgence. Souvenez-vous que les systèmes de navigation dont sont dotés certains véhicules pourraient ne pas fonctionner dans les régions isolées. De même, ces systèmes ne sont pas à l’abri d’une défaillance.

Observez l’état de votre véhicule
Attention aux lampes témoins qui clignotent sur le tableau de bord ou aux bruits inhabituels. Soyez également à l’affût de tout changement dans la tenue de route. Surveillez bien le niveau de carburant et la température du moteur. Si une panne survient, tous les indices que vous fournirez faciliteront l’intervention de dépannage, en permettant au patrouilleur d’apporter avec lui l’équipement adéquat.

EN CAS DE PANNE

Rangez votre véhicule à l’abri de la circulation et soyez visible
Faites fonctionner immédiatement vos clignotants d’urgence. Si vous le pouvez, rangez-vous sur l’accotement le plus à droite possible. Placez au besoin des feux de détresse derrière votre véhicule. Vous pouvez relever le capot ou même mettre un foulard de couleur voyante sur l’antenne, l’important étant de signaler que vous avez besoin d’assistance.

Si vous voyez qu’il y a un risque que d’autres véhicules vous heurtent, quittez votre voiture pour un endroit plus sécuritaire, en sortant toujours du côté passager. Il est toutefois préférable de rester dans votre voiture, la ceinture bouclée, en attendant les secours. Ce dernier conseil s’impose encore plus si vous avez la malchance de tomber en panne dans un tunnel : encore là, rangez-vous à droite pour attendre les secours.

Communiquez votre situation
Dans les endroits dangereux, il est recommandé de contacter la police au 9-1-1 afin qu’un véhicule vienne sécuriser les lieux. Une fois que vous êtes dans un endroit sûr, communiquez avec un service routier d’urgence. Appelez de votre voiture si vous possédez un téléphone cellulaire. Si vous n’avez pas accès à un téléphone, essayez d’attirer l’attention des autres conducteurs, mais ne montez jamais à bord avec des inconnus, et ce, même si on vous offre de vous conduire au téléphone le plus près. Demandez toujours qu’on fasse l’appel à votre place.

Fournissez les renseignements nécessaires au répartiteur
Vous aurez à indiquer :

Ayez à portée de main votre numéro de carte de membre CAA-Québec, le cas échéant. Par ailleurs, informez-vous du moment où le service de dépannage arrivera sur les lieux. On devrait être en mesure de vous donner une heure approximative d’arrivée, en fonction des conditions météorologiques et du lieu de la panne. L’outil Suivez-nous de CAA-Québec permet de suivre votre patrouilleur en direct. À l’arrivée du patrouilleur, vérifiez que le service de dépannage est bien celui auquel vous avez fait appel.


© CAA-Québec


Des questions sur ce thème ou sur un autre sujet lié à l’automobile?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos services-conseils automobiles. Nos conseillers spécialisés sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit l’objet de votre question.

Pour les joindre, appelez maintenant au 1 888 471-2424 ou envoyez-nous un courriel à automobile@caaquebec.com.