Selon un vox pop tout à fait informel et un tantinet provocateur effectué auprès de notre communauté Facebook, il semble que ce sont les cyclistes qui auraient le plus d’efforts à faire en matière de partage de la route au Québec. Eh bien!

À la question «Qui a le plus d’efforts à faire en matière de partage de la route au Québec?», la communauté Facebook de CAA-Québec a répondu «les cyclistes» dans une proportion de 46%. Les automobilistes arrivent au deuxième rang avec 31% et se succèdent ensuite les véhicules lourds (11%), les piétons (10%) et les motocyclistes (2%). Près de 1000 personnes ont répondu à ce «sondage», 72 ont cliqué «j’aime» et 3 personnes ont fait «la petite face triste» pour une raison nébuleuse.

Ce qui nous intéressait dans ce coup de sonde, c’était davantage les réactions et les commentaires. Si nous avions ajouté le choix «toutes ces réponses», comme le suggérait judicieusement François, le débat se serait terminé là, puisque ça aurait effectivement été la réponse la plus intelligente à donner.

Il faut aussi donner raison à Alain, qui trouve «ridicule de séparer les usagers comme ça. Quel cycliste n’a jamais été à bord d’une voiture? Il y a des individus qui se comportent de façon égoïste, peu importe le moyen de transport».

Stéphane, lui, juge que «tout le monde a de la job en maudit à faire au Québec». Johanne abonde dans le même sens: «il s’agit de comparer avec d’autres provinces». Trouvez-vous?

Un certain BigGus considère que ce sont plutôt «les téléphonistes» qui ont des efforts à faire. Tant qu’à faire, ajoutons aussi les «texteurs»!

Parmi d’autres idées intéressantes de choix de réponses, pour une prochaine fois, Jean-Yves suggère «les idiots». Effectivement, ils ont le dos large, ceux-là! «Un imbécile n’a pas besoin d’un véhicule particulier pour exercer son art, il se suffit à lui-même», conclut-il dans un message aussi sage que ceux des biscuits chinois.