Le voyage, c’est l’aventure. Et chez nous comme ailleurs, l’aventure vient avec une part de risques. Mais on peut les minimiser en posant des gestes simples ou en se procurant certains accessoires abordables qui assureront une meilleure paix d’esprit.

=> Besoin de conseils ou d’inspiration pour vos vacances? Consultez le portail vacances 2017 de CAA-Québec!

1 - Méfiez-vous des pickpockets! Ils sont… inventifs! Redoublez de prudence dans les foules, à la plage, dans les restaurants, les halls d’hôtel, les aéroports, les transports publics et lorsqu’il fait noir.

2 - Pas besoin de bijoux ou de gadgets. La tour Eiffel sera tout aussi jolie avec ou sans votre bracelet en or offert par votre grand-maman. Idem pour votre ordinateur portable.

3 - Sur le côté, pas en arrière. Madame, votre sac à main peut être reluqué par ces voyous. On porte les sacs à l’avant pour les avoir bien à l’œil, et en bandoulière plutôt qu’à une seule épaule. C’est plus solide. Monsieur, votre portefeuille devrait être placé dans une poche devant, et non derrière le pantalon. Oui, ça fait drôle, mais il y a pire problème.

4 - Fermez-la. Un bouton, ça se boutonne, et une fermeture éclair, ça se ferme aisément… On ne parle pas de votre pantalon ici, mais de votre sac à main, de votre sac d’appareil photo, etc.

5 - Pas de liasses. La grosse liasse de billets, c’est non. Ne gardez que l’argent et les cartes dont vous aurez besoin pour la journée. À deux, on se sépare les dollars ou les euros… au cas où!

6 - Un coffre-fort, fort utile. La plupart des chambres d’hôtel sont équipées de coffres-forts pour y ranger son argent et ses menus objets précieux, incluant le passeport. Le code 12345 et le numéro de la chambre sont à proscrire.

7 - Deux, c’est mieux. Faites une photocopie de vos documents importants (passeport, assurance voyage, billet de retour, numéros des services à la clientèle des cartes de crédit, etc.) que vote ami/conjoint/camarade de voyage gardera pour vous. Et laissez-en aussi une copie à la maison ou à un proche.

8 - Précieux téléphone. Vous aimez votre téléphone. Il vous a d’ailleurs coûté un bras et une jambe. Laisseriez-vous le montant équivalent en argent sur la table du resto? Non? Même chose pour votre sac à main sur la chaise inoccupée.

9 - À l’aéroport. Verrouillez les fermetures éclair de vos valises avec un cadenas. Il existe des cadenas conçus à cette fin, que les douaniers peuvent ouvrir sans avoir à les couper. Au contrôle de sécurité, gardez une distance avec le passager devant vous.

10 - Consultez une source fiable. Le site Web du ministère canadien des Affaires étrangères (www.voyages.gc.ca) est un passage obligé. S’y trouvent des conseils judicieux et des informations détaillées pour chaque pays, de même que les précautions qui s’imposent et les ressources en cas de pépin.

5 accessoires antistress

1 - Un sac à main blindé. Il existe une gamme de sacs à main conçus pour réduire les risques de vols. Ils sont dotés de fermetures éclair (plus sécuritaires que les boutons), d’un tissu résistant, d’une bandoulière doublée d’un fil d’acier qui ne peut pas être coupée avec un couteau et d’un compartiment antivol pour les cartes bancaires.

2 - Des valises antivol. Les valises souples ou rigides ont toutes deux des avantages, mais la rigide peut donner un peu plus de fil à retordre aux voleurs. Il existe aussi des valises conçues spécifiquement pour éviter le vol.

3 - Des petits cadenas. Ils permettent d’attacher les fermetures éclair des valises et autres sacs.

4 - Des étuis pour cartes bancaires. Nombre de cartes bancaires sont dotées d’une puce RFID qui permet le paiement rapide sans contact… mais ça marche aussi pour des voleurs. Il existe toute une gamme de pochettes et d’étuis qui bloquent ces lecteurs RFID et qui empêchent tout débit à son insu.

5 - Une pochette à la taille (ou tout autre endroit difficilement accessible). On y déposera passeport, argent et cartes bancaires.

Vous en voulez plus? Voici 8 trucs pour se balader en toute sécurité.