Bois, papier des panneaux de gypse, poussière… Dans toutes les maisons, ces matières organiques abondent. Mises en contact avec de l’eau ou de l’humidité durant 48 heures ou plus, elles deviennent un lieu propice au développement de moisissures. Et ces dernières prolifèrent rapidement. Pour en finir avec elles, quelques mesures s’imposent.

Des effets sur la santé
En contaminant l’air de la maison, les moisissures sont néfastes pour la santé. Dans le scénario le plus positif, les effets sont négligeables. Le plus souvent, il s’agit d’épisodes répétitifs de symptômes similaires à ceux du rhume, comme de l’irritation des yeux, au nez ou à la gorge, de l’écoulement nasal ou de la congestion des sinus. Des symptômes qui peuvent dégénérer jusqu’au développement d’allergies et de maladies plus chroniques, selon le type de moisissure, la durée et le degré d’exposition et l’état de santé de chacun des occupants. Voilà pourquoi il faut réagir rapidement lorsqu’on constate la présence de moisissures chez soi.

Repérer la moisissure pour mieux l’éradiquer
Plusieurs signes révèlent la présence de moisissures, notamment :

  • Des taches allant du vert pâle au noir
  • Des dépôts d’aspect duveteux ou poudreux
  • À l’arrière d’un matériau comme le papier peint, un réseau de filaments blancs
  • Une odeur de terre ou de moisi

Trouver la source et l’éliminer
Vous avez trouvé de la moisissure? Retenez que sa présence est directement liée à celle de l’eau. Pas d’eau, pas de moisissure! Le premier geste à réaliser consiste donc à s’attaquer à la cause du problème. Infiltrations par les fondations ou la toiture, bris de plomberie, humidité excessive, condensation causée par une fuite d’air chaud dans un mur ou par un chauffage insuffisant… il faut corriger le problème à sa source. Par la suite, il faut entreprendre sans délai de nettoyer à fond les surfaces et les matériaux touchés.

Faire analyser l’air?
Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement, commander un test de qualité de l’air ou un test de poussière est généralement inutile. Pourquoi? Simplement parce que le type de moisissure n’a pas d’incidence sur la nécessité de nettoyer les surfaces touchées. Si toutefois la quantité de moisissure est importante ou si le problème réapparaît malgré plusieurs nettoyages, ou encore si les problèmes de santé des occupants de la maison s’aggravent, il est conseillé de faire appel à un spécialiste.

Nettoyer soi-même ou confier le travail à des experts?
Si la surface compte au plus 100 pi2 et si la moisissure est causée par de l’eau propre, vous pouvez réaliser le travail vous-même. Dans ce cas, assurez-vous de porter :

  • Un masque antipoussière adéquat (par exemple le respirateur 3M N95 8210 ou l’équivalent), jetable après usage
  • Des verres protecteurs
  • Des gants de caoutchouc

En tout temps, les occupants de la maison doivent rester à l’écart de la zone à nettoyer. Si la surface touchée est de taille moyenne, soit entre 10 et 100 pi2, utilisez du polyéthylène de 0,006 po d’épaisseur pour isoler la zone du reste de la maison. Assurez-vous d’y maintenir une pression négative; cela aura pour effet d’empêcher les moisissures de se propager à d’autres pièces. Le nettoyage de toute surface touchée par de la moisissure est contre-indiqué pour les personnes présentant une santé déficiente ou fragile.

Nettoyer : les principales étapes
D’abord, passez l’aspirateur sur les surfaces à nettoyer. Votre aspirateur doit être équipé d’un filtre HEPA (high-efficiency particulate air), tandis qu’un aspirateur central doit être muni d’un système d’évacuation extérieure, question d’éviter que les particules fongiques et les spores ne soient disséminées dans la maison. Pour la même raison, le brossage à sec des surfaces contaminées est à proscrire. Les matériaux hautement détériorés, comme le bois ou le gypse, doivent être retirés et mis dans des sacs ou des contenants hermétiques; vous pourrez ensuite en disposer de manière sécuritaire.

Ce sera la nature de la surface à nettoyer qui déterminera le type de nettoyant et la technique de nettoyage. De façon générale, évitez les agents chlorés et de blanchiment, comme l’eau de Javel. Leurs émanations peuvent être nocives pour la santé. Ils ne devraient donc être utilisés qu’en dernier recours et avec précaution (protection personnelle, aération de la pièce, etc.). Ainsi, à chaque surface sa marche à suivre :

SurfaceSolution nettoyante Technique
Surface lisse, lavableEau et détergent léger (ex. : savon à vaisselle) non parfumé pour éviter de masquer les odeurs persistantes. Récurer avec un chiffon humide ou une éponge. Rincer.
Bien assécher.
PlâtreEau et détergent léger ou bicarbonate de soude.Récurer avec un chiffon humide ou une éponge.
Ne pas trop mouiller, car les plaques de plâtre sont revêtues de papier. S’assurer que leur envers n’est pas touché.
Bois Eau et détergent léger (ex. : savon à vaisselle) non parfumé. Récurer avec un chiffon humide ou une éponge.
Faire sécher rapidement.
Poncer en aspirant la poussière produite pour enlever les taches résistantes au lavage. 
BétonEau et savon non parfumé.
Pour les gros travaux : eau et phosphate trisodique biodégradable.
Mouiller et brosser la surface. Rincer. Répéter au besoin.
Attention : cette substance est corrosive; bien protéger la peau et les yeux.

Ne restera qu’à bien ventiler la pièce, et ce, suffisamment longtemps pour que tout soit complètement sec. Au cours des semaines et des mois qui suivront, restez vigilant et jetez un coup d’œil périodiquement. Car le seul moyen de prévenir les moisissures est bel et bien de garder la maison bien au sec en tout temps.Remerciements à monsieur Jacques Charlebois, conseiller principal à la Société canadienne d’hypothèques et de logement, pour sa contribution à la production de cette capsule-conseil




Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.