Saviez-vous qu’au Canada, le coût de l’éclairage représente de 5 à 10 % environ des dépenses d’énergie d’une maison? Rien d’étonnant, quand on remarque qu’une propriété peut compter 30 lampes ou luminaires en tous genres! Même si les frais de chauffage volent la vedette, ceux liés à l’éclairage méritent donc aussi votre attention.

Afin de réduire le gaspillage (d’argent ou d’énergie), l'idéal est d’employer des ampoules qui offrent un maximum d’éclairage contre un minimum de consommation énergétique. Pour choisir des ampoules qui relèvent ce défi, familiarisez-vous ici avec les infos écrites sur leur paquet!

 

L’efficacité sous la loupe

Avant, on estimait la luminosité des ampoules par leur consommation électrique en watts (40, 60, 100 W…). La venue d'options écoénergétiques a tout changé : le nombre de watts utilisés par les ampoules ne permet plus de prédire leur intensité lumineuse.

 

Le lumen indique justement la quantité de lumière émise. Les lumens par watt représentent ainsi la quantité de lumière créée pour chaque watt absorbé : plus le nombre de lumens par watt est élevé, plus une ampoule est efficace.

Le tableau ci-dessous compare la puissance de diverses sortes d’ampoules, de la classique à incandescence à la DEL.

 

Intensité lumineuse et puissance des ampoules

Quantité de lumière (flux lumineux)

Ampoule à incandescence

Ampoule fluocompacte

Ampoule à DEL

1 600 lumens

100 watts

23 watts

19 watts

800 lumens

60 watts

13 watts

10 watts

400 lumens

40 watts

9 watts

 7 watts

Source : Hydro-Québec, septembre 2015.

 

D’autres détails éclairants

Si l’efficacité importe beaucoup à l’achat, d’autres caractéristiques peuvent faire toute la différence une fois les ampoules installées chez vous!

 

La température de couleur

Exprimée en Kelvins (K), la température de couleur d’une ampoule détermine l’ambiance dans la pièce :

  • blanc doux, entre 2 700 et 3 000 K ou moins;
  • blanc neutre, autour de 3 500 K;
  • blanc froid, à partir de 4 000 K;
  • lumière du jour, entre 5 000 et 6 500 K.

Une ampoule blanc doux procure un résultat rougeoyant et chaleureux, idéal pour les chambres à coucher et les salons. À l’autre bout du spectre, l’éclairage blanc froid illumine avec netteté les espaces de travail comme la cuisine ou le garage.

 

L’indice de rendu des couleurs

L’indice de rendu des couleurs (IRC) traduit en pourcentage la capacité de l’ampoule à faire ressortir la couleur réelle des objets. Plus le score est élevé, meilleur est le rendu. La lampe à halogène excelle avec un rendu de 100 %, tandis que celui des fluorescentes et des ampoules à DEL voisine les 80 % (ce qui demeure bon). Sur les emballages des ampoules, l’IRC n’apparaît pas toujours, mais cette mesure s’avère importante pour disposer d’un éclairage de qualité.

 

Bon à savoir

Les ampoules qui affichent le logo Energy Star ont un IRC d’au moins 80 %. La présence de ce symbole atteste avant tout qu’il s’agit d’une ampoule écoénergétique.

 

La compatibilité avec un gradateur

Vous aimez tamiser l’éclairage pour créer une ambiance reposante? Dans ce cas, attention lors de votre achat d’ampoules : certaines sont incompatibles avec un gradateur. Avant d’acheter une fluocompacte ou une ampoule DEL, par exemple, vérifiez si elle est à intensité réglable (dimmable en anglais). La plupart des ampoules DEL de bonne qualité fonctionnent avec un gradateur, mais pas toutes. Du côté des fluocompactes, c’est l’inverse : la plupart ne permettent pas leur emploi.

 

De la durée à la rentabilité

Voici quelques autres points à considérer pour faire de bons choix :

  • La durée de l’ampoule, affichée en heures ou en années;
  • La garantie du fabricant – celle sur les ampoules de longue durée varie entre 3 et 10 ans.
  • L'économie annuelle ou à long terme

Cette dernière indique le montant qu’on peut économiser sur une base annuelle ou sur la durée entière de l’ampoule, en comparaison à la consommation énergétique du « globe » traditionnel. Les ampoules font bonne figure sur ce plan : pour le constater, consultez notre tableau comparatif.

 Des trucs pour vous éclairer à moindre coût

Certaines bonnes pratiques vous permettront de réduire vos frais d’éclairage :

  • Évitez les abat-jour épais ou de couleur foncée, qui peuvent réduire
     la luminosité.
  • Utilisez des gradateurs (une solution déco qui se révèle économique).
  • Recherchez les lampes et les luminaires arborant le logo Energy Star, pour une efficacité énergétique maximale.
  • En cas d’absence prolongée, dotez certaines lampes d’une minuterie plutôt que de les laisser allumées jour et nuit.
  • À l’extérieur, installez des luminaires munis d’un détecteur de mouvement.
  • Prenez l’habitude de fermer les interrupteurs lorsque vous quittez une pièce.
  • Finalement, le jour… ouvrez stores et rideaux pour laisser entrer la lumière du soleil, aussi gratuite qu’agréable!

 

 



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.