Habitation - Trucs et conseils - Éclairage sur les minuteries

Vous quittez la maison pendant vos vacances? Alors, faites en sorte qu’elle ait l’air habitée. À cet effet, les systèmes de minuterie vous donneront un précieux coup de pouce.

Êtes-vous de ceux qui, lorsqu’ils doivent s’absenter quelques jours, laissent des lampes allumées en permanence afin de laisser croire aux voleurs que le domicile est occupé? Erreur! En agissant ainsi, vous indiquez clairement qu’il n’y a personne à la maison. Pour tromper les malintentionnés, mieux vaut des lampes qui, soir après soir, s’allument à des moments différents. Alors, si vous voulez donner l’impression d’une présence à la maison quand vous n’y êtes pas, procurez-vous plutôt quelques minuteries. Elles peuvent être programmées pour allumer et éteindre automatiquement des lumières et une radio à des heures prédéterminées. Une protection efficace et peu coûteuse (de 12 à 50 $ environ).

Des choix judicieux
Il existe deux principaux types de minuteries programmables. D’abord les minuteries mécaniques, qui se branchent à une prise murale : il suffit tout simplement d’y raccorder les lampes. Sur ces modèles, la programmation se fait le plus souvent à l’aide d’une roulette. Puis il y a les minuteries électroniques fixes, qui s’installent à l’intérieur d’une plaque murale, à la place de l’interrupteur. Seul bémol : certains types d’ampoules ne sont pas recommandés avec les minuteries électroniques. Avant d’en faire l’achat, prenez donc le temps de bien vous informer pour vous assurer que les ampoules que vous utilisez à la maison sont compatibles.

Mécaniques ou électroniques, les deux modèles font parfaitement le travail. L’important, c’est de choisir des minuteries à programme multiple qui permettent de régler les lumières pour qu’elles s’allument et s’éteignent à divers moments de la journée, et donner ainsi l’impression que des gens vont et viennent dans la maison. Pratique aussi pour les absences prolongées : des minuteries programmables sur sept jours. Ainsi, vous pourrez régler l’éclairage à des heures différentes d’une journée à l’autre, pendant sept jours. Un truc simple : réglez votre système de minuterie pour qu’il allume et éteigne les lumières et la radio aux heures où vous le faites habituellement.

Vous trouverez également sur le marché des minuteries à programmation « aléatoire », qui mettent les appareils en marche et les éteignent à des moments légèrement décalés, de même que des minuteries à cellules photoélectriques qui sont équipées de la programmation solaire, c’est-à-dire que la lumière s’allume au coucher du soleil et s’éteint au lever, ce qui évite de continuellement reprogrammer les heures de marche et d’arrêt. Mais ces dernières sont moins recommandées, car elles sont beaucoup trop prévisibles.

Par ailleurs, selon les modèles, vous aurez accès à différentes options. Des musts : la dérogation manuelle qui permet, quand vous êtes à la maison, d’allumer et d’éteindre les lumières sans affecter les programmes, ainsi que la programmation protégée en cas de panne de courant.

Votre sélection faite, il ne vous restera plus qu’à régler soigneusement vos minuteries, puis à partir en vacances l’esprit tranquille!

Merci à Daniel Martin, de Tandem Montréal, et à Maurice Cohen, d’Union luminaires et décor, pour leur précieuse collaboration.

Par Jacqueline Simoneau



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.