Habitation - Trucs et conseils - Éclairage écoénergétique

L’électricité est de plus en plus coûteuse et les consommateurs cherchent sans cesse des moyens de l’économiser. Savez-vous qu’une maison, au Canada, peut être équipée de 30 appareils d’éclairage? Que le coût de l’éclairage représente de 5 à 10 % environ du coût total de l’énergie d’une maison? On pense à épargner sur les frais de chauffage, mais on oublie que l’éclairage de nos maisons peut être une cause de gaspillage d’énergie et d’argent. Voici quelques conseils qui aideront à mieux gérer la lumière… et à ménager de précieux dollars.

Lorsque vous achetez un luminaire, choisissez un modèle convenant à l’utilisation souhaitée. Demandez-vous s’il servira, par exemple, à la lecture, à un éclairage d’ambiance ou à un éclairage plus général.

- Évitez les abat-jour épais ou de couleur foncée qui peuvent réduire
  considérablement la luminosité.
- Procurez-vous des réflecteurs multidirectionnels.
- Utilisez des gradateurs pour économiser tout en créant des ambiances.
- Dans les endroits éclairés plus de trois heures par jour, utilisez des lampes
  fluorescentes.
- En cas d’absence prolongée, plutôt que de laisser des lampes allumées
  jour et nuit, munissez quelques-unes d’entre elles d’une minuterie.
- À l’extérieur, installez des luminaires dotés d’un détecteur de mouvement.
  Certains de ces appareils sont équipés d’une cellule photoélectrique qui
  active automatiquement l’éclairage à 25 ou 30 % de sa capacité dès la
  tombée de la nuit. L’éclairage atteint sa pleine puissance lorsqu’une
  personne se présente dans le rayon d’action de la cellule photoélectrique.
- Recherchez les lampes et dispositifs d’éclairage portant le symbole
  « ENERGY STAR », garantie d’une efficacité énergétique maximale.
- Prenez l’habitude d’éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce.
- Le jour, ouvrez les rideaux et laissez entrer la lumière du soleil.

Les ampoules
Une bonne façon d’épargner l’énergie est d’employer des appareils d’éclairage dont les ampoules fournissent un maximum d’éclairage avec un minimum d’énergie.

La lumière se mesure en lumens. Une ampoule incandescente procure 15 lumens par watt; une ampoule halogène, 20 lumens par watt; un fluorescent, 65 lumens par watt. L’ampoule au sodium est la plus performante avec ses 150 lumens par watt. Elle est surtout utilisée pour l’éclairage extérieur en raison de sa lumière jaune.

Pour l’éclairage intérieur courant d’une maison, les lampes fluorescentes sont les plus énergétiques. Elles consomment moins d’énergie qu’une lampe incandescente et représentent le choix idéal pour les endroits éclairés plus de deux heures par jour ou difficiles d’accès.

Les divers types d’ampoules, leur durée de vie, leur prix (2006) :

À incandescence 1 000 à 2 000 heures : 0,55 $ à 3,50 $ l’unité
À halogène 1 000 à 3 500 heures : 5 $ à 20 $ l’unité
Tube fluorescent 10 000 à 20 000 heures : 5 $ à 35 $ l’unité

Économies?
Fait-on vraiment des économies en achetant des lampes écoénergétiques? La question se pose puisqu’elles sont plus chères que les lampes à ampoules incandescentes. Or la réponse est oui, car elles peuvent faire épargner jusqu’à 40 % en frais énergétiques. Elles ont une durée de vie dix fois supérieure à celle des lampes incandescentes et consomment quatre fois moins d’électricité pour un éclairage équivalent.

À la lumière de ces renseignements, êtes-vous maintenant prêt à passer dans le camp de l’écoénergie?

Source : Ressources naturelles du Canada



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.