Peinture intérieure : pas toujours rose de choisir les couleurs

Pur plaisir pour certaines personnes, véritable cauchemar pour d’autres, le choix des couleurs s’avère toujours une étape critique lorsqu’on prend la décision de sortir les pinceaux pour s’attaquer aux murs et plafonds de la maison.

Pour qui n’a pas la touche, c’est-à-dire la capacité innée de créer des ambiances réussies, nul doute que les conseils suivants seront d’un grand secours.

La cachette de votre palette
« Le point de départ de toute nouvelle décoration doit être un objet que vous chérissez depuis longtemps ou un nouveau coup de cœur », suggère Sophie Bergeron, directrice couleur et design chez Benjamin Moore. Il pourrait s’agir d’un tableau, d’un sofa, d’un coussin, d’une photo. Peu importe, du moment que vous aimez beaucoup. Vos couleurs préférées s’y trouvent fort probablement. C’est une référence éprouvée pour la conception de votre palette.

Ensuite, un « safari couleur » s’impose. Plongez dans des magazines de décoration ou pointez-vous dans un magasin de tissu. Soyez curieux et à l’affût des tendances. Les décors qui vous ressemblent s’imposeront à vous.

 

Harmonie, contrastes et reflets
Voici également quelques grands principes pour aiguiller votre réflexion :

  • Dans une pièce, optez pour des couleurs qui s’harmonisent avec les éléments existants les plus coûteux, tels le tapis, le canapé ou l’habillage des fenêtres.
  • Entre les différentes sections des aires ouvertes (salon, salle à manger, cuisine, entrée, escalier, etc.), les couleurs doivent se fondre de manière à permettre un lien harmonieux. La transition entre des zones arborant des couleurs contrastantes pourra toutefois être adoucie par l’introduction d’un élément décoratif comportant chacune d’elles.
  • À l’inverse, on gagnera souvent à créer une ambiance se démarquant du reste de la maison dans une chambre à coucher, un bureau ou une salle de bains.
  • Dans une pièce sombre, on maximisera la réflexion de la lumière naturelle en appliquant de la peinture blanche au fini plus lustré pour les cadrages des fenêtres.
  • Retenez que les couleurs foncées et les finis mats absorbent la lumière au lieu de la refléter.
  • Une couleur semblera généralement plus foncée lorsqu’elle est appliquée au plafond du fait que cette surface reçoit en moyenne 30 % moins de lumière que les murs et planchers.

Mieux observer, pour choisir juste
Une fois chez le marchand de peinture, ayez en tête que la mémoire est votre allié le moins sûr! « Il semble que nous ne puissions garder le souvenir visuel d’une couleur que deux ou trois secondes », de préciser Mme Bergeron. Il est donc plus qu’indiqué de rapporter des échantillons. À cet égard :

  • Sachez que la couleur des petits échantillons de peinture est reproduite à l’aide de peinture mate. Plus la peinture sera lustrée ou brillante, plus la couleur paraîtra foncée.
  • Pour une appréciation plus juste, qu’il s’agisse de murs ou de plafonds, positionnez les échantillons de couleur directement sur la surface à peindre ou aux intersections comportant des couleurs et finis différents. Pour être en mesure de mieux juger, demandez si des échantillons géants sont disponibles.
  • Évaluez les échantillons de couleur tant sous l’effet de la lumière du jour que sous l’éclairage artificiel utilisé en soirée.
  • Observez l’effet des agencements que vous aurez sélectionnés deux fois plutôt qu’une, et ce, avec un décalage de quelques jours.
  • Ne vous fiez pas à ce que vous voyez dans un bidon ou au moment de l’application pour juger de la couleur de la peinture. Celle-ci est toujours plus foncée après séchage. En fait, il faut compter de 14 à 28 heures pour obtenir la teinte et la brillance véritables de la peinture au latex.

Toutes ces astuces ne seront toutefois pertinentes que dans la mesure où elles contribueront à la création d’un milieu de vie propice au bien-être recherché. Et au-delà des modes et tendances, si une chose s’impose, c’est que vous puissiez vous sentir chez vous, chez vous.



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.