Analyse de l'air de la maison

La qualité de l’air d’une résidence est un facteur important de confort et de bien-être. L’air que l’on respire est-il toujours sain? Pour s’en assurer, on peut confier l’analyse de l’air à un laboratoire spécialisé.

Pourquoi un laboratoire d’analyse de la qualité de l’air?
Il faut faire la différence entre les laboratoires d’analyse de la qualité de l’air et les entreprises spécialisées en décontamination. Les laboratoires offrent principalement le service d’analyse de l’air et indiqueront les correctifs à apporter pour résoudre un problème. Comme ils ne font pas eux-mêmes les travaux de décontamination ou d’assainissement, leurs analyses ne visent qu’à déceler la cause de la mauvaise qualité de l’air et à proposer des solutions en vue d’assainir l’air.

Les entreprises spécialisées en décontamination font elles aussi l’analyse de l’air, et à un prix moindre; mais elles pourraient être portées à remettre des rapports orientés vers leurs services et à proposer des solutions qu’elles peuvent elles-mêmes appliquer.

Le bon moment
Quand faut-il recourir aux services d’un laboratoire d’analyse de la qualité de l’air? Si c’est à répétition que l’on souffre de malaises comme le mal de tête, la fatigue, la difficulté à se concentrer, le rhume ou la grippe, l’asthme, l’otite, la pneumonie, l’irritation des voies respiratoires et divers problèmes de peau, il est fort possible qu’une analyse de l’air ambiant soit nécessaire. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et celles qui souffrent de déficience du système immunitaire sont particulièrement vulnérables à la mauvaise qualité de l’air.

Si des maux que l’on ressent souvent à l’intérieur de la maison disparaissent lors d’un séjour prolongé à l’extérieur de la résidence, la qualité de l’air est peut-être en cause.

On demandera également l’expertise d’un laboratoire d’analyse de la qualité de l’air dans le cas où l’historique d’un bâtiment fait craindre des problèmes.

Que fera le laboratoire?
Lorsqu’on appelle un laboratoire, un microbiologiste s’informe de la situation dès le premier entretien téléphonique.

Par la suite, il se rend à la maison et prélève un échantillon de l’air pour capturer des particules d’éléments contaminants, notamment le CO2, des micro-organismes (bactéries, levures et moisissures), les poussières, le radon (un gaz radioactif lourd qui provient du sol), le monoxyde de carbone (provenant des foyers, du système de chauffage au mazout, des garages ou des abris d’auto adjacents à la résidence) et des composés organiques volatils (solvants, émanations provenant de la styromousse, gaz, parfums…). C’est ce qu’on appelle un « test d’air ».

Au laboratoire, les tests nécessaires sont effectués, puis un rapport est remis au propriétaire. Selon le type d’analyse, un rapport verbal peut être donné presque immédiatement ou dans les sept jours suivants. Il faut entre 10 et 14 jours pour obtenir un rapport écrit.

Le rapport mentionne le résultat d’analyse ainsi que les problèmes décelés et suggère au propriétaire diverses solutions.

Le coût de l’analyse varie entre 300 $ et 1 000 $, selon la superficie du bâtiment et le type d’analyse à effectuer.

L’air que l’on respire dans sa maison a tout avantage à être sain. Le bien-être et la santé des résidants en dépendent. Si on a des doutes quant à la salubrité de l’air ambiant, recourir à l’expertise d’un laboratoire peut faire économiser plusieurs centaines de dollars en frais médicaux et en médicaments.

Source : Airmax Environnement



Des questions? Des travaux en vue?

Si vous êtes membre de CAA-Québec, appelez gratuitement et aussi souvent que vous le désirez nos conseillers professionnels en habitation. Ils sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix éclairés et objectifs, quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Servez-vous aussi de notre banque d'entreprises recommandées en habitation, qui regroupe plus de 700 établissements de confiance.